Le Docteur Yoann Pons et la « Paralysie faciale périphérique »

Une paralysie faciale peut se définir comme un déficit de la fonction du nerf facial, principal nerf moteur des muscles de la face. Lorsqu’elle est périphérique, elle atteint le territoire supérieur (palpébral) et inférieur, contrairement aux paralysies centrales qui ne touchent que l’étage inférieur.

Le diagnostic étiologique est dominé en fréquence par la paralysie faciale a frigore mais qui reste un diagnostic d’élimination.

Elle est généralement de bon pronostic. Les rares cas de paralysies faciales séquellaires importantes peuvent faire l’objet de multiples techniques de réhabilitation dont les plus couramment utilisées sont l’anastomose hypoglossofaciale, la myoplastie d’allongement du muscle temporal et la canthopexie externe de Tenzel.

Share
Tweet
Share
Share