Caroline et Margaux nous parle de leur projet humanitaire à Mayotte

Présentez-vous rapidement.
Nous sommes deux étudiantes infirmières en dernière année, Caroline vient de Paris et Margaux de Toulouse. Nous avons toutes les deux un parcours associatif où nous nous sommes investies (Centre sociale de Toulouse, Protection Civile de Paris) et avons toutes les deux pour projet professionnel de devenir infirmière militaire ou humanitaire.

Présenter le projet
Notre projet consiste à réaliser notre prochain stage à Mayotte. Une partie sera en service hospitalier et l’autre dans un dispensaire afin d’être au plus près de la population.

Qu’est ce qui vous a motivé dans ce projet ?
Nous avions un réel besoin de nous investir dans notre formation, de nous confronter à un autre terrain de stage, à des prises en charges différentes et spécifiques, autant d’un point de vue culturel que social, de nous sentir utiles et de découvrir un pays, sa culture, sa population, ses codes sociaux, sa vision de la santé. De plus, au vu de notre projet professionnel nous souhaitions avoir une expérience à l’étranger afin de confirmer notre choix et de donner un sens à notre parcours de stage.

En quoi c’est un beau projet ?
C’est autant une expérience professionnelle qu’humaine. Nous allons être confrontées à des difficultés sociales, économiques que nous ne connaissons pas et à laquelle il faudra apporter une aide. Nous découvrirons une autre vision de la vie, des difficultés rencontrées. Ce projet nous permettra d’acquérir une ouverture sur l’autre, sa culture, sa vision du soins et de la santé qui nous fera sortir grandies de cette expérience.

Combien vous faut-il récolter pour partir ?
Il nous faut récolter 2200 euros minimum pour partir.
Pour participer, c’est ici

Vous avez des conseils pour les étudiants infirmiers de 1ère ou 2ème année ?
Nous avons pu voir autour de nous et l’avons ressenti nous même qu’en fin de deuxième année un vrai « blues de l’étudiant » s’installe. Le meilleur conseil que l’on peut donner aux 1 ère et 2 ème année est : Ne lachez rien, ça va être dur, intense, c’est beaucoup de remise en question sur soi même mais ça en vaut le coup. Heureusement, vous rencontrerez des professionnels géniaux sur vos lieux de stage qui vous donnerons envie de continuer, qui vous pousserons au mieux de vous-même.

Share
Tweet
Share
Share