Une diarrhée chez un patient adulte

1200CARNET.png

Une diarrhée chez un patient adulte

À l’officine, le pharmacien et le préparateur doivent savoir conseiller un patient adulte souffrant d’une diarrhée aiguë simple. Une bonne prise en charge diététique et thérapeutique permettra une guérison rapide et préviendra d’éventuelles complications telles que la déshydratation.

© 2019 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés


Diarrhoea in an adult patient. In the pharmacy, the pharmacist and the pharmacy technician must be able to provide appropriate advice to an adult patient suffering from simple acute diarrhoea. Proper nutritional management and the right medication will ensure fast recovery and prevent potential complications such as dehydration.

© 2019 Elsevier Masson SAS. All rights reserved


Supplément préparateur

Supplément préparateur : Cas comptoir

«J’ai une diarrhée importante. Je suis allé aux toilettes une dizaine de fois depuis hier soir vers 22 heures. Mes selles sont complètement liquides. Pourriez-vous me conseiller un médicament ? » (M. R., 77 ans)

Quelques généralités

  • La diarrhée aiguë est une affection fréquente [1-3]. S’il est noté un pic épidémique hivernal d’origine virale, chez l’adulte, ce type d’épisode est plutôt attribué aux bactéries en période estivale.
  • Les causes de la diarrhée aiguë chez l’adulte sont principalement d’origine infectieuse, résultant de la colonisation intestinale par des bactéries, des virus, voire des parasites. Les gastro-entérites virales se traduisent par une diarrhée, de la fièvre, des vomissements, des douleurs abdominales, des maux de tête, des douleurs musculaires et parfois un catarrhe oto-rhinolaryngo logique (ORL). Plusieurs virus peuvent être en cause.
  • La diarrhée aiguë peut aussi résulter d’une intoxication, d’une allergie alimentaire ou encore survenir après la prise de certains médicaments, en particulier les antibiotiques.

Interrogatoire du patient

L’officinal (pharmacien ou préparateur) doit poser des questions précises qui lui permettront soit de conseiller une stratégie thérapeutique appropriée, soit d’orienter vers une consultation médicale s’il existe le moindre signe d’alarme ou de gravité.

  • « Comment cette diarrhée a-telle débuté ? Ma diarrhée a commencé soudainement au cours de la nuit. » L’apparition soudaine d’une diarrhée alors que le transit était initialement normal plaide en faveur d’un épisode aigu.
  • « D’autres personnes sontelles atteintes dans votre entourage ?Oui, mon épouse se plaint ce matin des mêmes symptômes. » Cette réponse plaide en faveur d’un contexte épidémique.
  • « Avez-vous ingéré certains aliments suspects au cours de ces dernières 12 à 72 heures : pâtisseries, viandes, surtout hachées, coquillages, oeufs crus, produits laitiers non pasteurisés, charcuterie ? – Non, rien de particulier. » Une réponse positive aurait évoqué une diarrhée consécutive à une intoxication alimentaire.
  • « Avez-vous récemment voyagé à l’étranger dans un pays où l’hygiène est déficiente ou en zone tropicale ?Non, aucunement. » Lors d’un voyage à l’étranger, il est possible de contracter des germes ; il peut être question de “turista” par exemple.
  • « Vous a-t-on prescrit récemment un traitement antibiotique ?Ma dernière prise d’antibiotiques remonte à deux mois environ pour un problème dentaire. » Si le patient avait pris depuis peu une telle médication, il aurait fallu penser à une diarrhée liée aux antibiotiques qui nécessite une prise en charge particulière.
  • « Prenez-vous actuellement un traitement médicamenteux ?Oui, du Lasilix® pour ma tension, et un quart de Lexomil® le soir, pour trouver le sommeil.» Certains médicaments sont susceptibles d’induire des diarrhées iatrogènes. ✦ « Comment sont vos selles ? – Elles sont liquides et jaunâtres. »
  • « Présentez-vous d’autres symptômes tels que des vomissements ou de la fièvre ? Non, je n’ai pas eu envie de vomir. Je ressens juste des douleurs au ventre, qui sont supportables, rien d’autre. »

Le diagnostic positif d’une diarrhée aiguë à l’officine ne pose généralement pas de problème particulier. L’étape importante est l’identification des terrains à risque (valvulopathie, immunodépression, sujet âgé) et la recherche des signes de gravité. Divers autres indices cliniques sont considérés comme alarmants et doivent conduire à une consultation médicale (encadré 1).

Encadré 1. Identifier les signes d’alerte
Certains symptômes, considérés comme des signes d’alerte ou de gravité (red flags ou “drapeaux rouges”), doivent obligatoirement conduire l’officinal à orienter rapidement son patient vers une consultation médicale :
- la diarrhée s’accompagne d’une forte fièvre, de vomissements répétés qui gênent considérablement la prise en charge thérapeutique orale en imposant une hydratation par voie intraveineuse, de signes généraux intenses (fièvre, asthénie, etc.) ou de déshydratation (perte de poids brutale de plus de 2 kg, soif intense, pli cutané, sécheresse buccale, etc.) ;
- les selles contiennent des glaires et/ou du sang ;
- le malade est considéré comme immunodéprimé ou à risque (valvulopathie) ;
- les symptômes persistent ou s’aggravent après deux jours de traitement ;
- les épisodes diarrhéiques récidivent fréquemment ou une alternance d’épisodes de diarrhée et de constipation est observée.

Conseil officinal

Compte tenu de ses réponses, M. R. souffre sans aucun doute d’une diarrhée aiguë infectieuse sans gravité. La prise en charge doit s’attacher à corriger les pertes hydroélectrolytiques, améliorer le confort du patient, abréger l’évolution et consolider la guérison (figure 1) [4]. Si la diarrhée ne guérit pas rapidement, M. R. devra consulter un médecin.

A lire aussi : Le préparateur en pharmacie, collaborateur incontournable du pharmacien Sous la responsabilité du pharmacien, le préparateur en pharmacie délivre les médicaments et produits de santé. En savoir plus

Des règles d’hygiène strictes

En cas de diarrhée déclarée, il existe un risque de contamination de l’entourage. En conséquence, il convient de :

  • renforcer le nettoyage des surfaces fréquemment touchées par le patient (poignées de porte, toilettes, lavabos) ;
  • changer régulièrement les torchons et serviettes qui servent à s’essuyer les mains ;
  • conseiller au patient de bien se laver les mains plusieurs fois par jour, en particulier systé matiquement après être allé aux toilettes, avant de manipuler des aliments et de passer à table (réaliser un lavage des mains soigneux avec du savon en nettoyant bien les zones entre les doigts, les ongles, les poignets, le dessus des mains et les paumes en frottant durant 15 à 20 secondes minimum) ; une solution hydro alcoolique constitue une bonne alternative ;
  • fermer le robinet avec un essuie-tout qui sera ensuite jeté (pour éviter une recontamination).

Des conseils diététiques

Dans la plupart des cas, des règles alimentaires simples et spécifiques contribuent à la disparition spontanée de la diarrhée en quelques jours :

  • favoriser la prise d’aliments tels que riz, carottes cuites ou céréales complètes ;
  • s’abstenir de consommer fruits et légumes crus, mets acides ou épicés, laitages, aliments ou boissons glacés.

Éviter le risque de déshydratation

Une diarrhée entraîne des pertes d’eau importantes conduisant à une déshydratation qui peut avoir de graves conséquences et répercussions sur l’organisme vieillissant. En conséquence, une réhydratation est indispensable.

Figure 1. Diarrhée aiguë de l’adulte : conseil l’offi cinal.

Les médicaments à proposer

En plus de corriger les pertes hydroélectrolytiques et de maintenir des apports caloriques suffisants, il faut améliorer le confort du patient avec un ralentisseur du transit, un anti sécrétoire ou un adsorbant.

Déclaration de liens d’intérêts Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

Auteurs :

Édouard FOUGEREa,* Docteur en pharmacie
Barbara PERRICHONb Préparatrice en pharmacie
Jacques BUXERAUDc Professeur émérite des Universités

*Auteur correspondant. Adresse e-mail : edouardfougere@gmail.com (É. Fougère).
a43 rue Linné, 75005 Paris, France
bPharmacie Viano-Joffre, 12 place de la Croix-de- Pierre, 36100 Issoudun, France
cFaculté de pharmacie, 2 rue du Docteur-Marcland, 87025 Limoges, France

Références

[1] Bouchaud O. Diarrhées aiguës infectieuses. Rev Prat. 2008;58:1179-86.
[2] Bouchaud O. Diarrhées aiguës infectieuses. Rev Prat. 2009;23(824):423-5.
[3] Sokol H, Beaugerie L. Diarrhée aiguë chez l’enfant et chez l’adulte. Rev Prat. 2010;60:413-18.
[4] Société nationale française de gastro-entérologie. Diarrhée aiguë. www.snfge.org/content/ diarrhee-aigue

Vous venez de décourvir une fiche cas de comptoir du Supplément préparateur de la revue Actualités Pharmaceutiques

Je découvre la revue

Je découvre tous les articles de cette spécialité

Share
Tweet
Share
Share