La critique de l’ouvrage L’anatomie en orthophonie par Françoise Estienne

Saluons cette 3e édition de cet ouvrage incontournable pour les jeunes orthophonistes en apprentissage de l’ anatomie.

Les vétérans y trouveront l’occasion de rafraîchir leurs connaissances.

Il s’agit d’un atlas commenté en couleurs, avec une présentation très claire des bases anatomiques de la production de la parole, de la déglutition et de l’audition dans leur fonctionnement normal qui va servir de base pour le diagnostic et le traitement des pathologies de ces fonctions.

Cette 3e édition est minutieusement revue. L’accent y est mis sur les processus physiologiques clés, mis à jour et considérablement développés.

L’ouvrage est découpé en 6 parties : une introduction qui rappelle les termes anatomiques, plans et coupes, mouvements anatomiques et autre vocabulaire relatif à l’anatomie. Le système respiratoire, le système phonatoire, le système articulatoire, auditif et nerveux.

En un mot, un ouvrage de référence et qui le restera, d’un didactisme agréable et accessible aux spécialistes mais aussi au commun des mortels. On ne peut que s’émerveiller de la complexité du corps humain et de tous ses rouages subtils qui nous permettent d’entendre, de parler, de déglutir et bien d’autres choses.

Cette critique a été rédigée par Françoise Estienne, professeur à l’Université catholique de Louvain, en Belgique. Elle est l’auteur de divers ouvrages qui abordent la rééducation du langage écrit et oral, les dyslexies, les bégaiements, la voix. Elle anime aussi des chantiers d’écriture et des logothérapies de groupe.

Share
Tweet
Share
Share