Sommeil et confinement

1200.png

Nous vous proposons ici de découvrir deux articles de la revue Médecine du Sommeil sur le thème Sommeil et confinement

Médecine du Sommeil

Le confinement peut désorganiser le sommeil en impactant les rythmes circadiens par une diminution de l’intensité des synchroniseurs extérieurs, et peut favoriser l’insomnie dans cette période de stress aigu et enfin être source d’une privation de sommeil chez ceux qui sont en première ligne et qui gèrent la crise. Il est important de mettre en place des stratégies de préventions de ces perturbations de sommeil afin d’atténuer l’impact psychologique, infectieux et faire face de manière optimale à cette situation que nous vivons tous.

Des experts du sommeil de la section Sommeil et rythmes biologiques en Psychiatrie (SoPsy) de l’Association Française de Psychiatrie Biologique et de Neuropsychopharmacologie (AFPBN) et de la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil (SFRMS), en partenariat avec le Réseau Morphée et l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV), proposent ici des conseils pour bien dormir et garder ses rythmes.

Consultez les deux articles ici :

Conseils d’experts du sommeil pour bien dormer et garder le rythme chez les adultes et les enfants en cette période de confinement liée au CoVid-19

Résumé
A la fois le confinement lié au virus Covid-19 et le stress induit par la pandémie peuvent entraîner des perturbations importantes des rythmes et du sommeil. Des experts du sommeil de la section Sommeil et rythmes biologiques en Psychiatrie (SoPsy) de l’Association Française de Psychiatrie Biologique et de Neuropsychopharmacologie (AFPBN) et de la Société Française de Recherche et Médecine du Sommeil (SFRMS), en partenariat avec le Réseau Morphée et l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV), proposent ici des conseils pour bien dormir et garder ses rythmes. Des recommandations spécifiques sont adressées d’une part aux adultes et d’autre part aux parents pour leurs enfants. Les personnes avec un trouble de l’humeur (dépression, trouble bipolaire, etc) doivent particulièrement prêter attention et conserver des routines durant cette période afin de maintenir une humeur stable. Il est proposé des stratégies d’autogestion pour renforcer l’horloge biologique, tous les jours ! Les recommandations comportent des astuces simples et pratiques pour le jour et la nuit, mais aussi des conseils spécifiques à ce contexte pour limiter l’exposition au stress et mieux le gérer. Enfin, quelques sources et liens utiles sont proposés.

Pour en savoir plus


Stratégies de gestion de l’impact du confinement sur le sommeil : Une synthèse d’experts

Résumé
En plus de l’impact psychologique du confinement et de l’épidémie, il existe des répercussions sur le sommeil qu’il faut prendre en compte par la mise en place de stratégies adaptées afin de maintenir un bon état de santé mental et de santé général. Le confinement peut désorganiser le sommeil en impactant d’une part les rythmes circadiens par une diminution de l’intensité des synchroniseurs extérieurs, d’autre part peut favoriser l’insomnie dans cette période de stress aigu et enfin être source d’une privation de sommeil chez ceux qui sont en première ligne et qui gèrent la crise. Pour cela il est important de mettre en place certaines stratégies de préventions de ces perturbations de sommeil afin d’atténuer l’impact psychologique, infectieux et faire face de manière optimale à cette situation que nous vivons tous.

Pour en savoir plus


Ces deux articles sont extraits de la revue Médecine du Sommeil

Je découvre la revue

Découvrez ici tous les articles concernant la pandémie COVID-19

Share
Tweet
Share
Share