Fibrose et Hépatite Chronique C : éducation thérapeutique

Fibrose et Hépatite Chronique C : pour vous aider à comprendre les stades de fibrose

Cet article est extrait de magpatients Hépatite C d’octobre 2015

Magpatient: Le fibrose et l’hépatite chronique C

L’hépatite chronique liée au virus de l’hépatite C (VHC) est une maladie fréquente. En France, 3 000 à 4 000 nouvelles infections sont diagnostiquées chaque année. On estime à environ 360 000 le nombre de personnes infectées par le VHC. Parmi elles, près de 2/3 ont une infection chronique.

Magpatient: Le fibrose et l'hépatite chronique C

L’hépatite C devient chronique chez les personnes qui n’ont pas spontanément éliminé le virus au bout de 6 mois. L’hépatite chronique est une inflammation chronique du foie qui peut entraîner, après un certain nombre d’années, une atteinte du foie appelée la fibrose..La fibrose est une mauvaise cicatrisation du foie. En réponse à l’agression par le virus de l’hépatite C, le foie détruit les cellules infectées et produit de nouvelles cellules. Ce mécanisme s’accompagne de cicatrices et d’inflammation. Au fil des années et selon les personnes, la fibrose peut s’aggraver et évoluer vers une cirrhose..

La cirrhose correspond à une désorganisation complète de l’architecture du foie par accumulation de la fibrose. À ce stade de la maladie, le sang circule mal et le foie ne fonctionne plus correctement.

Connaître les examens d’évaluation de la fibrose et les stades de la fibrose ?

Lors de vos consultations avec votre médecin spécialiste,vous avez entendu des termes comme « fibrose », « atteinte du foie », « sévérité de la fibrose » sans pour autant les comprendre pleinement ni même en comprendre l’intérêt dans le cadre de votre maladie.

Votre médecin a besoin de connaître votre degré de sévérité de fibrose parce que cela lui permet d’avoir une idée précise sur l’état de votre foie et de décider de vous traiter ou de ne pas vous traiter. Le degré de sévérité de la fibrose va lui permettre également d’apprécier les risques évolutifs de la maladie et de définir le suivi médical approprié à votre situation médicale.

La fibrose en 5 stades

Il existe 5 stades de sévérité de la fibrose qui représentent les stades évolutifs de la fibrose au cours du temps :

  • Pas de fibrose : équivalent à l’absence d’atteinte du foie.
  • Fibrose minime : équivalent à une atteinte minime du foie.
  • Fibrose modérée : équivalent à une atteinte modérée du foie.
  • Fibrose sévère : équivalent à une atteinte sévère du foie.
  • Cirrhose équivalent à l’atteinte la plus sévère du foie.

Quels sont les examens qui peuvent vous être prescrits pour évaluer le stade de votre fibrose ?

Examens d’évaluation de la fibrose du foie

Les marqueurs biologiques de fibrose (Fibrotest®, Fibromètre®)

Il s’agit d’un simple prélèvement de sang réalisé au laboratoire d’analyses médicales qui mesure dans votre sang plusieurs marqueurs biologiques. Leur dosage permet d’apprécier le degré de fibrose.

Le résultat de cet examen se présente de la façon suivante : F pour fibrose et un chiffre allant de 0 à 4 :

  • Absence de fibrose : 0
  • Fibrose minime : 1
  • Fibrose modérée : 2
  • Fibrose sévère : 3
  • Cirrhose : 4

Examens d'évaluation de la fibrose du foie

Aussi votre stade de fibrose peut être F0, F1, F2, F3 ou F4 résultat de la même manière que pour une biopsie hépatique en précisant le stade de fibrose : F0, F1, F2, F3, F4. Cette méthode d’évaluation de votre fibrose est recommandée par le  « Rapport de recommandations 2014 relatif à la prise en charge des personnes infectées par le virus de l’hépatite C » note 1.

Actuellement, cette méthode d’évaluation est très largement prescrite par votre médecin spécialiste.

note 1 Dhumeaux D et al. Prise en charge des personnes infectées par les virus de l’hépatite B ou de l’hépatite C. Recommandations du groupe d’experts et sous l’égide de l’ANRS et de l’AFEF. Paris : Ed. EDP sciences. Rapport 2014 : page 22. Consultable sur le site suivant

La mesure de l’élasticité du foie par le FibroScan®

Il s’agit d’une autre méthode  d’évaluation de la fibrose du foie, également recommandée par le « Rapport de recommandations 2014 ».On mesure l’élasticité du foie grâce à un enregistreur d’ondes passé sur la peau au dessus du foie. L’examen, réalisable dans le même temps que la consultation, ressemble à une échographie du foie, dure 10 minutes et est totalement indolore. Le principe en est très simple : vous êtes allongé, une sonde est posée à la surface de la peau au niveau de votre foie, une onde est produite à la surface de la peau et se propage à travers le foie. Plus le foie est dur et plus la fibrose est importante. Le résultat est donné en KPa (kilopascals) et évalue le degré de fibrose. Plus le score est élevé et plus la fibrose est sévère. Dans certaines situations (par exemple, une importante couche graisseuse au niveau du ventre), les résultats peuvent être faussés. Il est important de savoir que ces deux examens ne sont pas fiables à 100 %. Généralement, les médecins proposent en première intention de faire un des 2 tests ou les 2 tests pour déterminer votre degré de fibrose. Si les résultats sont concordants entre eux ou avec l’examen clinique, cela permet d’éviter la biopsie hépatique. Si les résultats sont divergents ou si d’autres informations complémentaires sont nécessaires pour le médecin, celui-ci peut être amené à demander une biopsie hépatique.

La biopsie hépatique

La biopsie hépatique reste l’examen de référence selon le « Rapport de recommandations 2014 »1. La biopsie consiste à aspirer avec une aiguille un tout petit fragment de foie. La biopsie est le plus souvent pratiquée sous anesthésie locale. Elle apporte une information capitale sur le niveau de l’atteinte hépatique. L’information est rendue au médecin sous la forme d’un score appelé « score METAVIR ». Ce score est divisé en 5 stades :

La fibrose et l’hépatite chronique C : Score METAVIR

Les différents états du foie

La fibrose et l'hépatite chronique C : Score METAVIR

Comment va évoluer ma fibrose et quels sont mes risques ?

La fibrose est un processus dynamique qui évolue au cours du temps. L’évolution de la maladie s’échelonne sur plusieurs décennies. La vitesse de progression de la fibrose est très variable d’une personne infectée à l’autre et au cours du temps. C’est toujours progressivement et sur plusieurs années qu’une hépatite chronique C s’aggrave.

Les différents états du foie

La vitesse de progression de la fibrose peut être stable ou très lente durant des décennies ou progresser rapidement vers une fibrose sévère ou une cirrhose, surtout s’il existe des facteurs aggravants comme l’âge, le diabète, une surcharge pondérale, une obésité ou encore une consommation d’alcool. Certains de ces facteurs peuvent être contrôlés par une bonne hygiène de vie et l’arrêt de la consommation d’alcool. La fibrose peut lentement évoluer vers une cirrhose. Cela concerne environ 20 % des personnes au bout d’un certain nombre d’années. La cirrhose (fibrose F4) est le stade ultime de la fibrose et peut favoriser le développement de complications comme le cancer du foie et un dysfonctionnement de la fonction du foie.

Chaque année, 5 % des personnes ayant une cirrhose liée à l’infection chronique par le VHC vont développer un cancer du foie.

Au contraire, le risque de développer ces complications est très rare en l’absence d’une fibrose importante. Par conséquent, il est essentiel de bien comprendre son stade de fibrose pour comprendre la décision de votre médecin de vous traiter ou de ne pas vous traiter et l’importance de votre suivi régulier. En dehors du traitement, votre médecin va préciser votre suivi et les examens de votre surveillance en fonction de votre stade de fibrose.

Les enjeux sont très différents entre le stade F1et F4 car le risque de complications à court terme (cancer du foie, mauvais fonctionnement du foie) est très différent. En effet, les stades de fibrose considérés comme minimes ou modérés (équivalent à F1 et F2) ont un risque nettement réduit de développement du cancer du foie ou de mauvais fonctionnement du foie. À ces stades, l’architecture de votre foie est conservée et le fonctionnement de votre foie est strictement normal.

Cependant, il est difficile de connaître votre évolution de la fibrose de manière individuelle dès le début de votre prise en charge, raison pour laquelle le suivi par votre médecin spécialiste doit être maintenu et régulier dans le temps.

https://www.hepatites-info-service.org/?Hepatite-C-Evolution

Risque d’évolution de l’hépatite chronique C

Après infection par le virus, 20 % des patients guérissent spontanément et 80 % restent porteurs chroniques. Ces hépatites chroniques peuvent évoluer vers une cirrhose du foie, pour 20 % des porteurs chroniques, en 10 à 20 ans, et, dans 5 % de ces cas, en cancer.

Cet article vous a intéressé ?

Découvrez la suite

Comprendre les indications du traitement

Un suivi médical indispensable dans le magpatients Hépatite C

Evolution de l'hepatite C

Share
Tweet
Share
Share