Cas clinique récession gingivale

dentisterie : le sourire

La présence d’une récession gingivale profonde, proche de la jonction muco-gingivale, est visible et affecte l’incisive mandibulaire droite. En outre, une grande restauration de classe V est présente. L’absence de gencive attachée sur la face vestibulaire de la dent fait qu’il est impossible de faire un lambeau déplacé en direction coronaire. Cependant, les tissus adjacents au défaut apparaissent épais et matures. De plus, les papilles sont intactes. Par conséquent, la décision a été prise de corriger le défaut en utilisant un lambeau double papille qui utilise ce tissu, et une greffe de tissu conjonctif a été jugée nécessaire pour augmenter l’épaisseur de la gencive [28].

Techniques clesenpratique

Un certain nombre de facteurs doivent être pris en considération avant la chirurgie.

Ils comprennent:

  • la profondeur et la largeur de la récession gingivale
  • la disponibilité du tissu du donneur adjacent au défaut
  • l’anatomie et l’épaisseur du tissu palatin
  • la présence d’attaches musculaires
  • la présence de frein
  • la surface radiculaire, la présence d’une proéminence radiculaire et de restaurations

Techniques clesenpratique

  • La greffe doit être immédiatement placée dans le lit receveur pour éviter une perte de vitalité.
  • La suture de tissus fins peut être difficile sans grossissement et sans fil de suture fin. Cependant, l’utilisation de techniques de microchirurgie a amélioré le taux de réussite de telles procédures.
  • Lors de la réalisation des sutures, une attention particulière doit être portée afin d’éviter de déchirer ou d’endommager le lambeau, car cela peut avoir des conséquences désastreuses.
  • L’application d’une pression pendant 5 minutes en utilisant une compresse humide est d’une importance primordiale.

Jonathan B. Levine: Fondateur, directeur de programme et professeur adjoint en clinique Jonathan B. Levine & Associés New York University College of Dentistry Continuing Education New York, USA

[28] Harris RJ. The connective tissue with partial thickness double pedicle graft: the results of 100 consecutively treated defects. J Periodontol 1994; 65(5) : 448–61.

© 2017, Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés pour la traduction française

extrait de l'ouvrage  DENTISTERIE ESTHÉTIQUE : LE SOURIRE

Share
Tweet
Share
Share