Insuffisance respiratoire chronique

prise en charge par le médecin généraliste

Voir l'article de ce post sur em.consulte.com

Je découvre l'article

Introduction

L’insuffisance respiratoire chronique, responsable d’un handicap respiratoire, touche de plus en plus de patients, compte tenu d’une exposition tabagique qui reste importante dans la population française. Le médecin généraliste a une place de choix dans le diagnostic et la prise en charge de cette pathologie, mais aussi dans le diagnostic précoce des maladies causales et leur prise en charge.

Définitions

en savoir plus

Physiopathologie

en savoir plus

Traitements communs des insuffisances respiratoires chroniques

en savoir plus

Traitement spécifique de l’insuffisance respiratoire chronique obstructive

en savoir plus

Traitement spécifique de l’insuffisance respiratoire chronique restrictive

en savoir plus

Conclusion

en savoir plus

Faire l’autoévaluation

Quiz Insuffisance respiratoire chronique

Voir tous les articles en médecine générale sur le blog

1. L’oxygénothérapie :

A - est le pilier du traitement de l'IRC restrictive

B - doit être effectuée plus de 15 heures par jour

C - peut être prescrite chez l'IRC obstructif avec une PaOde 58 mmHg

D - est une contre-indication à la réhabilitation respiratoire

E - doit toujours être délivrée sous forme liquide lorsque le débit est supérieur à 9 l/min

2. Le bupropion est :

A - un traitement systématique du BPCO

B - contre-indiqué en cas d'épilepsie

C - plus efficace que les substituts nicotiniques

D - prescrit habituellement pour trois mois

E - prescrit chez le patient souhaitant un double sevrage éthylotabagique

3. Chez le patient IRCO, les médicaments suivants sont contre-indiqués :

A - antibiotiques

B - benzodiazépines

C - antitussifs

D - β-bloquants non cardiosélectifs

E - digitaliques

4. La décompensation d’une IRC sur BPCO peut être provoquée par :

A - une surinfection bronchique

B - une embolie pulmonaire

C - la prise de benzodiazépines

D - une oxygénothérapie massive

E - un pneumothorax

5. L’IRC restrictive peut être liée à :

A - une fibrose interstitielle diffuse

B - des séquelles de thoracoplastie

C - un asthme à dyspnée continue

D - un emphysème centrolobulaire

E - une cyphoscoliose

6. Le syndrome obstructif se définit par une diminution de :

A - CV

B - CPT

C - rapport VEMS/CVF

D - VR

E - résistance vasculaire pulmonaire

Réponses

en savoir plus
Share
Tweet
Share
Share