IRM en pratique clinique

parution le 27 septembre

Découvrez en avant-première les deux préfaces et la table des matières de l’ouvrage IRM en pratique clinique Imagerie neuroradiologique, musculosquelettique, abdominopelvienne, oncologique et hématologique, corps entier, et cardiovasculaire

Préface du Professeur Jean-Luc Dubois-Randé

Je suis très honoré de préfacer cet ouvrage magnifique dirigé par les Professeurs Alain Rahmouni et Alain Luciani. Ce travail est le fruit d’une longue expérience clinique et universitaire et souligne s’il en était besoin l’importance de la pédagogie dans le champ des hospitalo-universitaires et la fierté d’une faculté et de son doyen de voir une « école » de spécialité reconnue sur le plan national et international. La première IRM capable d’explorer un autre organe que le cerveau a été mise en place à l’hôpital universitaire Henri Mondor en 1988. Cette ancienneté rend compte d’une expertise majeure nationale et internationale dans l’utilisation de l’IRM et dans son développement pour explorer le corps entier tout particulièrement dans ses applications aux hémopathies et à l’hépatologie carcinologique. C’est aussi un objet de recherche par la mise au point indispensable de nouvelles séquences de type diffusion en corps entier (foie, muscle, cœur).
Le DU « IRM en pratique clinique » a débuté en 1996 à la faculté Paris-Est-Créteil. Celui-ci forme 40 à 50 radiologues par an, tant hospitaliers que libéraux, et bientôt aura à son actif 1000 praticiens formés depuis sa création. En pratique clinique signifie « bien comprendre les aspects techniques pour adapter les séquences radiologiques au patient, à sa pathologie et exploiter au mieux les possibilités offertes par l’IRM ». Une radiologie personnalisée de haute technicité et au service de tous les patients. Le lecteur trouve dans ce traité, richement illustré, l’ensemble des connaissances dont il a besoin au quotidien pour améliorer sa pratique. Différentes spécialités sont abordées ce qui rend l’ouvrage très complet. C’est aussi une réflexion sur l’importance des plateaux techniques de haute technicité pour que l’innovation profite à tous.
Au-delà du traité, qui doit rappeler notre rôle essentiel dans la formation initiale et continue, tout au long de la vie, je voudrais saluer le travail de l’équipe dirigée par Alain Rahmouni. Il est important pour un doyen d’assister à la construction d’une grande équipe à la fois hospitalière et universitaire, attractive pour les plus jeunes mais aussi pour l’écosystème économique, tournée vers la formation et la recherche d’excellence. Cette équipe en expansion est une vraie pépinière de formation et de recrutement de praticiens de talent. Je le remercie ainsi que son équipe pour son dynamisme et son exigence professionnelle non négociable.

Professeur Jean-Luc Dubois-Randé
Professeur des universités-praticien hospitalier
Service de cardiologie
CHU Henri Mondor
Doyen de la Faculté de médecine de Créteil
Université Paris-Est Créteil

Préface de Bruno Kastler

L’IRM, dont les premières images spectaculaires ont à peine plus de trente ans, a très vite occupé, encore plus que toute autre modalité d’imagerie en coupe, une place diagnostique de choix incontournable dans de nombreuses pathologies jusqu’alors inaccessibles. Les radiologues et imageurs de ma génération ont été les acteurs mais aussi les spectateurs émerveillés des contributions spectaculaires incessantes de l’IRM. Au-delà de l’anatomie d’emblée en coupes multiplanaire – et par opposition au scanner- l’IRM a permis l’accès à la caractérisation tissulaire, puis à l’imagerie fonctionnelle à part entière. L’IRM a ainsi ouvert la voie à une exploration passionnante du corps humain bien au-delà de ses premiers domaines de prédilection, le système nerveux central et l’ostéo-articulaire. Il en va ainsi entre autres de l’IRM cardiaque, qui m’a fait basculer vers l’imagerie médicale, dont nous avons été parmi les promoteurs et défenseurs à Strasbourg dès 1986 avec mon ami Philippe Germain et dont les retombées pratiques qui se sont imposées tardivement sont maintenant là aussi incontournables.
Aucun ouvrage, même de cas cliniques pratiques, ne peut prétendre remplacer l’apprentissage par compagnonnage au quotidien. Cependant, cet ouvrage d’IRM « corps entier » sans prétendre être exhaustif dans chaque domaine, est clairement rédigé dans un esprit d’approche pratique. Il a été piloté par des enseignants experts chevronnés et rompus à un enseignement théorique et pratique au quotidien car nourris par leur expérience du DU d’IRM en pratique clinique qu’ils ont mis en place sur Paris et conduit avec succès depuis 22 ans sous la houlette d’Alain Rahmouni. Ils se sont également entourés de nombreux experts bien reconnus dans leur domaine. Il faut ainsi saluer le travail colossal réalisé dans cet ouvrage permettant la parution d’un manuel d’exploration IRM complet novateur, et souhaité dans le paysage des livres francophones.
Cet ouvrage, dont les qualités didactiques sont indéniables, s’adresse à la fois aux radiologues en formation, mais aussi à ceux qui veulent compléter ou vérifier leurs connaissances. Il faut lui souhaiter le succès qu’il mérite et, qu’in fine, il trouve sa place auprès des consoles d’IRM comme d’autres ouvrages plus théoriques qu’il complète bien.
Si vous faites partis des lecteurs qui lisent les préfaces après avoir abordé un ouvrage vous avez déjà dû beaucoup apprendre et parfaire vos connaissances. Dans le cas contraire, je vous en souhaite une bonne et passionnante lecture.

Bruno Kastler
Licencié en physique, CES de radiologie et cardiologie
Professeur de radiologie, université Paris-Descartes
Médecin des hôpitaux, radiologie adulte,
hôpital Necker et HEGP

Table des matières

© 2017, Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Auteurs

Alain Luciani
Professeur des universités-praticien hospitalier
Service d’imagerie médicale
CHU Henri Mondor, AP-HP
Inserm, Unité U955 IMRB, Équipe 18
Université Paris-Est Créteil, Créteil

Alain Rahmouni
Professeur des universités-praticien hospitalier
Chef du service d’imagerie médicale
CHU Henri Mondor, AP-HP
Université Paris-Est Créteil, Créteil

Share
Tweet
Share
Share