Interview de Mme Rolland

auteure du Guide de l’éducation thérapeutique du patient ETP – Fiches de soins éducatifs pour les infirmier(e)s

1/ Quelle est la différence entre ETP et éducation à la santé?

Notre ouvrage parle d’éducation pour la santé, d’éducation à porter soin et secours et d’ETP qui doivent être entendues comme un continuum des éducation en santé.

Nous utiliserons donc ici le terme « éducation en santé » afin d’aborder toutes les différentes formes d’éducation pouvant mettre en lien le système de santé et l’individu. Trois registres d’éducation peuvent être identifiés selon leur positionnement dans le système de soins:

  • L’éducation pour la santé, qui concerne la prévention primaire et secondaire
  • L’éducation à porter soins et secours, destinée à la santé familiale et les premiers secours
  • L’éducation thérapeutique du patient, pour la prévention tertiaire et la maladie chronique.

2/ Quels sont les liens avec le programme des études infirmières?

Les infirmiers comptent parmi les premiers acteurs de l’ETP. Le programme des études donne largement la place à cette activité transdisciplinaire. Le référentiel de compétences infirmier permet d’aborder la pratique en ETP; en particulier les unités d’enseignement 4.6 du semestre 3 et 4.6 et 5.4 du semestre 4 du référentiel de formation préparant au diplôme d’État infirmier donnent une place à l’éducation thérapeutique du patient.

Ces compétences permettent une intégration dans la pratique des IDE. Enfin, les maladies chroniques sont abordées au travers l’ensemble des processus physiopathologiques mais aussi par les enseignements en pharmacologie.

On comprend bien la place centrale de l’IDE dans le processus d’éducation du patient.

3/ Quelle est la valeur ajoutée de votre ouvrage dans la bonne compréhension de cette démarche éducative?

L’ouvrage renforce cette posture éducative, d’un point de vue théorique mais aussi pratique.

Les fiches sont des repères dans l’activité éducative de l’IDE car elles explorent les méthodes, les techniques et les outils utiles. La valeur ajoutée se situe sur la partie concernant la physiopathologie puisque les fiches aborde les principales maladies chroniques en y incorporant une dimension éducative.

Gwenn Rolland est Cadre de santé puéricultrice à l’Institut de Formation des Professionnels de Santé de Lorient

À lire en accès gratuit sur le blog, la fiche 50: Maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (ou MICI) de l’ouvrage Guide de l’éducation thérapeutique du patient

Share
Tweet
Share
Share