Quiz ECNi Stomatologie

Dernière ligne droite avant les ECNi 2016: chaque semaine retrouvez un dossier progressif* pour vous entraîner!

*Dossiers progressifs extraits du site ExamPrep ECNi – toutes les infos sur http://www.elsevier-masson.fr/examprepECNi

Cette semaine: Stomatologie

Un homme de 60 ans consulte pour une lésion ulcérobourgeonnante du plancher buccal antérieur.

Il a constaté des brûlures au contact des aliments acides, une gène à la protraction linguale, et ne porte plus sa prothèse adjointe mandibulaire depuis 3 mois. Dans ses antécédents, on note une intoxication éthylotabagique, une artériopathie oblitérante des membres inférieurs avec un périmètre de marche de 400 m. L’examen clinique met en évidence une lésion ulcéro-bourgeonnante du plancher buccal antérieur qui envahit la gencive dans le secteur incisivocanin mandibulaire qui est édenté (cf. Fig. jointe). La lésion saigne au contact et repose sur un socle induré de 4 cm de diamètre. L’ouverture buccale est normale. L’état dentaire maxillaire est assez mauvais. Une prothèse mandibulaire adjointe remplace le bloc incisivocanin et les premières prémolaires manquants, elle est ancrée sur les molaires, mais n’est plus portée. On palpe une adénopathie sous-angulo-mandibulaire droite de 1,5 cm de diamètre, dure mais non fixée. Le reste de l’examen est normal.

Lésion ulcéro-bourgeonnante du plancher buccal antérieur

Question 1: Parmi les propositions diagnostiques suivantes, lesquelles sont compatibles avec la présentation clinique de ce patient?

A. Une tumeur maligne de la face ventrale de la langue

B. Une candidose buccale chronique

C. Un carcinome du plancher buccal antérieur

D. Une tumeur maligne de la glande submandibulaire gauche

E. Une tumeur maligne gingivomandibulaire

Question 2: Quel est le diagnostic histologique le plus probable?

A. Un carcinome adénoïde kystique

B. Un carcinome épidermoïde moyennement différencié

C. Un sarcome des tissus mous

D. Un lymphome non hodgkinien

E. Un carcinome épidermoïde bien différencié

Question 3: Quels sont les éléments que vous retenez en faveur du diagnostic de carcinome épidermoïde?

A. Une intoxication éthylo-tabagique

B. Une lésion ulcéro-bourgeonnante

C. Un saignement au contact

D. Une édentation partielle

E. Le port d’une prothèse adjointe ancienne et mal adaptée

Question 4: Quels sont les critères cliniques de malignité d’une adénopathie cervicale?

A. Une évolution rapide en quelques heures

B. Une consistance pierreuse

C. Une adhérence au plan profond

D. Une douleur à la pression

E. Une fièvre associée

Question 5: Quels sont les critère radiologiques de malignité d’une adénopathie cervicale?

A. Une persistance de la morphologie oblongue du ganglion

B. Une existence d’un centre nécrotique

C. Une absence de prise de contraste

D. Une persistance d’un liséré graisseux au contact des gros vaisseaux

E. Une infiltration du muscle sternocléïdomastoïdien

Question 6: Quels sont les examens de votre bilan paraclinique?

A. Un orthopantomogramme

B. Une scintigraphie osseuse

C. Une panendoscopie des voies aérodigestives supérieures

D. Un scanner cérébral

E. Un examen Doppler artériel des membres inférieurs

Question 7: Voici l’orthopantomogramme du patient. Quelles sont vos conclusions?

Orthopantomogramme du patient

A. Il existe une parodontopathie évoluée dans le secteur 3

B. La dent 16 est absente

C. Il existe des lésions apicales

D. Il existe une ostéolyse symphysaire de la mandibule

E. On peut éliminer une atteinte du V3 gauche

Question 8: Que nécessite la remise en état de la cavité buccale?

A. Une édentation maxillaire

B. Une édentation mandibulaire

C. Une suture soigneuse de la muqueuse

D. Des soins conservateurs des dents cariées

E. La réfection de la prothèse inadaptée

Question 9: Que constatez-vous concernant le nerf mandibulaire?

A. Il sort du crâne par le foramen rond

B. Il chemine dans la fosse infratemporale

C. Il se divise en nerf alvéolaire inférieur et nerf lingual

D. Il donne la sensibilité à la lèvre supérieure

E. Il émerge en regard de l’espace entre les racines des prémolaires

Question 10: Votre bilan n’a rien dépisté de plus. Quelle est la classification TNM pour ce patient?

A. T3

B. T4

C. M1

D. N1

E. N2a

Question 11: Quels sont les objectifs de la panendoscopie des voies aériennes supérieures?

A. La recherche d’une tumeur synchrone

B. La recherche d’une tumeur métachrone

C. L’évaluation de l’extension exacte de la lésion

D. La réalisation de biopsies

E. La réalisation de colorations vitales

Question 12: Que comprend le bilan d’opérabilité de votre patient?

A. Une scintigraphie myocardique avec épreuve d’effort

B. Une consultation de cardiologie

C. Une consultation d’urologie

D. Des explorations fonctionnelles respiratoires

E. Un bilan Doppler des troncs supraaortiques

Question 13: Quels sont les principes thérapeutiques de la prise en charge de ce patient?

A. Une chimiothérapie première

B. Une chirurgie première

C. Une lymphadénectomie cervicale bilatérale

D. Une pelvectomie antérieure

E. Une pelvimandibulectomie

Question 14: Le patient nécessitera une radiothérapie post-opératoire. Quelles informations concernant le traitement lui donnez-vous?

A. Il existe une sialorrhée post-radique

B. Il existe une agueusie temporaire en fin de traitement

C. Il n’y a pas de bénéfice sur la survie

D. L’indication est posée par le radiothérapeute

E. Le port de la gouttière fluorée est nécessaire pendant le traitement

Question 15: Qu’induit le sevrage de l’intoxication éthylo-tabagique?

A. Il nécessite la prescription de cannabis comme produit de substitution

B. Il nécessite un soutien psychologique

C.  Il nécessite la prescription de patchs nicotiniques pendant l’hospitalisation

D. Il nécessite une cure de désintoxication en milieu spécialisé

E. Il nécessite une consultation en addictologie

Voir le responses

En savoir plus
Share
Tweet
Share
Share