QROC Hématologie dans la collection Les Référentiels

des Collèges

Entraînez vous pour réussir les Épreuves Classantes Nationales avec des cas cliniques QROC. Ils offrent un véritable outil d’auto-évaluation.

QROC 1

En dehors des chimiothérapies, citez deux facteurs étiologiques potentiellement responsables de syndromes myélodysplasiques.

Réponses: Item 313

Toxiques (benzène, tabac), irradiations, hémopathies acquises (aplasies, hémoglobinurie paroxystique nocturne), maladies constitutionnelles (Fanconi, Down, Kostmann).

QROC 2

À partir de quel pourcentage de blastes médullaires différencie-t-on une leucémie aiguë d’un syndrome myélodysplasique ?

Réponses: Item 313

À partir de 20 %.

QROC 3

Un syndrome myélodysplasique particulier touche principalement les femmes de plus de 60 ans, associe une anémie macrocytaire et une nette hyperplaquettose avec des mégacaryocytes géants et monolobés au myélogramme. Citez son nom.

Réponses: Item 313

Le syndrome 5q−.

QROC 4

Le score pronostique IPSS (International Prognosis Scoring System) utilisé dans les syndromes myélodysplasiques utilise trois facteurs, dont les résultats du caryotype et le pourcentage de blastes médullaires. Citez le troisième.

Réponses: Item 313

Le nombre de cytopénies.

QROC 5

L’anémie des syndromes myélodysplasiques est principalement traitée par les transfusions érythrocytaires. Citez une autre thérapeutique de l’anémie.

Réponses: Item 313

Érythropoïétine (EPO), immunomodulateurs (IMiD®).

Vous venez de vous évaluer avec les 5 premiers QROC de l’ouvrage Hématologie

Les Auteurs

Cet ouvrage est le fruit du travail collectif des membres de la Société française d’hématologie, dont la coordination a été assurée par les professeurs Norbert Ifrah et Jean-Yves Cahn.

Vous préparez les ECN? Tous les quiz ECN sur le blog

Share
Tweet
Share
Share