Gynécologie Obstétrique dans les Référentiels des Collèges

gynecologie-referentiel-des-colleges-1200.jpg

Exercez-vous aux ECNi Gynécologie Obstétrique avec ce cas clinique corrigé

Déjà la 4e édition de l'ouvrage Gynécologie ObstétrIque Réussir les ECNi ! Exercez-vous avec le premier cas clinque de la partie Entraînement en fin d'ouvrage, qui propose également des dossiers progressifs et des questions isolées.

Et vous invitons aussi à découvrir toute la collection des Référentiels des Collèges avec de nombreux autres extraits en accès libre.

Voir l'actualité des Référentiels des Collèges et les dernières éditions

Cas clinique 1

Marie, 14 ans, vient avec sa mère pour une aménorrhée primaire. Elle a un développement mammaire au stade S1. Son poids est de 60 kg, sa taille est de 1,51 m. Sa mère mesure 1,70 m et son père 1,87 m.

Elle a une sœur de 16 ans qui a eu ses premières règles à l'âge de 12 ans.

Question 1

Quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) vraie(s) concernant le développement mammaire ?

A il représente le premier stade du développement pubertaire chez la fille

B le premier stade est le stade S0

C le dernier stade est le stade S5

D le délai entre le développement mammaire et les premières règles est en moyenne de 4 ans

E son début est appelé pubarche

Réponses

Question 2

Quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) vraie(s) concernant la puberté chez la fille ?

A elle est secondaire aux pulses de TSH

B elle est sous la dépendance de la quantité de masse maigre

C il existe une part génétique dans l'âge de survenue de la puberté

D elle survient plus tôt que chez le garçon

E elle se manifeste par une élévation du taux d'œstradiol

Réponses

Question 3

Quel est l'âge moyen des premières règles en France ?

A 10 ans

B 11 ans

C 12 ans ½

D 13 ans ½

E 14 ans

Réponses

Question 4

Devant le degré de développement mammaire et l'aménorrhée primaire de la patiente, le (les) diagnostic(s) à évoquer est (sont) :

A un syndrome de Turner

B un syndrome de Kallmann de Morsier

C un syndrome des ovaires polykystiques

D un hypogonadisme hypogonadotrophique sans anosmie

E une insuffisance surrénalienne

Réponses

Question 5

Le bilan hormonal de la patiente vous revient : FSH = 60 UI/L (N : 2–10), LH = 40 UI/L (N : 2–10) avec œstradiol < 20 pg/mL. Quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) exacte(s) ?

A le diagnostic le plus probable est adénome hypophysaire

B le diagnostic le plus probable est syndrome de Turner

C le bilan doit comporter une IRM hypophysaire

D le bilan doit comporter un caryotype

E le bilan doit comporter un dosage de TSH

Réponses

© 2018, Elsevier Masson SAS

Auteurs

Ouvrage sous l'égide du
Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français et de la Conférence Nationale des PU-PH
en gynécologie-obstétrique

Sous la direction de
Gilles Body, Xavier Deffieux, Philippe Deruelle, Olivier Graesslin, Cyril Huissoud, Didier Riethmuller, Geoffroy Robin

Voir l'actualité des Référentiels des Collèges et les dernières éditions

GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE
Réussir les ECNi
Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF), Gilles Body, Xavier Deffieux, Philippe Deruelle, Olivier Graesslin, Cyril Huissoud
ISBN: 9782294754067
Paru le 28 novembre 2018

En savoir plus

Gynécologie Obstétrique Réussir les ECNi

Share
Tweet
Share
Share