Cas clinique DFGSM 2-3 Insuffisance cardiaque

Vous êtes médecin généraliste et Mme A, 67 ans (57 kg pour 167 cm), vient consulter à votre cabinet pour un essoufflement apparu depuis quelques semaines, qui se manifeste à la montée des escaliers et qui l’oblige à s’arrêter au premier palier. Vous suivez cette patiente depuis plusieurs années pour une hypertension artérielle difficile à contrôler malgré les traitements pharmacologiques. La dernière analyse sanguine retrouvait une hémoglobine à 14 g/dl et le médecin pneumologue qu’elle a consulté récemment ne retrouvait pas d’anomalie des explorations respiratoires.

Questions

A. Citez les éléments importants à recueillir lors de l’interrogatoire qui vous font évoquer une dyspnée d’origine cardiaque. Décrivez l’échelle utilisée pour quantifier la dyspnée d’origine cardiaque. Quelle mesure faites-vous sur le cliché thoracique de face pour apprécier le volume cardiaque ? Qu’en attendez-vous ?

B. Quelle est la valeur normale de la tension artérielle (systole/diastole) ? Quels sont les trois paramètres hémodynamiques qui déterminent la pression artérielle ? Donnez l’équation qui les relie. Quels sont les deux principaux mécanismes physiologiques de régulation de la pression artérielle ? Précisez leur délai de mise en œuvre.

C. Cette patiente est traitée pour son HTA par un antagoniste des récepteurs de l’angiotensine II. Ce traitement est-il un traitement recommandé pour l’insuffisance cardiaque et pour quelles raisons ?

D. Quel est actuellement le marqueur sanguin le plus pertinent pour l’insuffisance cardiaque ? Sous quelle(s) forme(s) peut-on les doser au laboratoire ? Dans quelle(s) situation(s) clinique(s) peuvent-ils être utiles ?

Voir le corrigé

en savoir plus
Share
Tweet
Share
Share