Préparation au concours Ambulancier : Les pathologies dominantes

L’essentiel

Les pathologies dominantes (appelées jadis maladies d’incidence sociale ou MIS ) sont des maladies qui touchent une grande partie de la société et qui ont des répercussions économiques importantes (prise en charge des soins, accidents…).

Elles regroupent les maladies énumérées ci-après.

Les maladies cardiovasculaires (MCV) demeurent la première cause de mortalité. Pourtant, le nombre de décès diminue grâce à une meilleure prévention et une amélioration des traitements. L’athérosclérose est à l’origine des MCV : c’est une obstruction des artères. Le cholestérol est une graisse présente naturellement dans le sang. Lorsque la graisse se dépose en trop grande quantité sur les parois des artères, elle forme une plaque dure, l’athérome (voir note), qui va peu à peu les obstruer.

Note D’où l’orthographe du mot athérosclérose (et non artériosclérose, comme on le voit trop souvent).

Les cancers constituent la deuxième cause de mortalité en France. Leur nombre est en constante augmentation. Le vieillissement de la population et l’amélioration du dépistage ne suffisent pas à expliquer le phénomène.Outre le tabac et l’alcool bien connus pour être cancérigènes, il existe probablement des facteurs environnementaux encore mal identifiés. Néanmoins, les progrès thérapeutiques ont permis de limiter le nombre des décès. Le cancer reste cependant la maladie la plus redoutée par la population.

Le sida continue de se propager dans le monde. En France, les campagnes de prévention ont permis de ralentir la progression de la maladie. Chaque année, 5 000 nouveaux cas sont diagnostiqués en France. Même si les traitements ont progressé, ils ne permettent pas la guérison. La prévention est toujours aussi indispensable.

Les infections sexuellement transmissibles (IST) sont toujours présentes : elles peuvent être graves lorsqu’elles ne sont pas dépistées et soignées. Comme il n’existe pas de vaccin pour la plupart d’entre elles, la seule prévention réside dans une vie sexuelle responsable et l’utilisation, si nécessaire, de préservatifs.

Les addictions : il y a des addictions aux substances licites (ex. : alcool, tabac) ou aux substances illicites (appelées drogues). Elles peuvent non seulement porter atteinte à la santé physique et/ou mentale de celui qui en fait usage, mais aussi mettre en danger autrui de façon directe ou indirecte.

L’alcool est responsable d’un accident de la route sur trois et la consommation d’alcool se banalise chez les jeunes : les comas éthyliques suite à des modes (ex. : binge drinking et neknomination) sont très préoccupants.

Le tabac est responsable de plus de 70 000 morts par an. La loi Évin (1991, renforcée en 2006) interdit de fumer dans tous les lieux publics ; dès 2014, une autre loi interdit la consommation des cigarettes électroniques.

Au sujet des drogues, le cannabis est le produit illicite le plus utilisé en France. Son usage se banalise en particulier chez les jeunes. Ils sont aussi de plus en plus nombreux à en faire un usage régulier.

L’addiction aux médicaments psychotropes est également préoccupante, car ils peuvent entraîner de fortes dépendances.

S’entrainer

Exercices thématiques

Les maladies cardiovasculaires (MCV)

Question 1

Qu’appelle-t-on maladies cardiovasculaires (MCV)?

Question 2

Quel rôle joue le cholestérol dans l’athérosclérose?

Question 3

Quelles sont les conséquences possibles lorsqu’une artère est obstruée?

Question 4

Quels sont les facteurs favorisant l’apparition d’une MCV?

Question 5

Comment prévenir une MCV?

Question 6

Quel est le mécanisme biologique d’apparition d’un cancer?

Question 7

Quels sont les premiers signes du cancer?

Question 8

Quels sont les facteurs ou les causes favorisant l’apparition d’un cancer?

Question 9

Peut-on soigner le cancer?

Question 10

Comment prévenir le cancer?

Voir le corrigé

en savoir plus

Jacqueline Gassier est professeur de sciences et techniques médicosociales.

Françoise Magère est professeur de Mathématiques.

Marie-Henriette Bru est professeur certifié de lettres classiques.

Patrick Labis est professeur de mathématiques.

CNSA : Chambre nationale des services d’ambulances.

Concours ambulancier -Entraînement

Vous venez de lire le début du chapitre 1 Les pathologies dominantes de la partie 2 Françaisde l’ouvrage Concours ambulancier.

Share
Tweet
Share
Share