Les professionnels alertent sur l’état de santé des femmes

46776caabf62e6fcbfc3ff753ae70b8b89c932d6.jpg

A l'occasion de la journée internationale des droits des femmes le 8 mars 2022, nous partageons des articles de La Presse Médicale Formation consacrés à la santé des femmes. Certaines femmes sont en situation de précarité, beaucoup négligent les signaux d'alerte et ne consultent pas à temps, d'autres sont victimes de retards de diagnostic. Découvrez nos éditoriaux sur la santé des femmes.

Droits des femmes et santé

Cliquez sur les titres des articles pour les télécharger

Cœur de Femme

Véritable cri d'alarme de l'Organisation mondiale de la santé, les maladies cardiovasculaires sont la prochaine pandémie à combattre dans les 20 prochaines années [1]. Or, aujourd'hui elles ne sont plus réservées aux seuls hommes. Elles tuent chaque jour 200 femmes en France [2] et 25 000 dans le monde [1], avec des retards de diagnostic et de prise en charge essentiellement dus au fait que les femmes elles-mêmes ne se sentent pas concernées et sont insuffisamment dépistées [3,4].

Maladies cardiovasculaires chez la femme : il est temps d’agir ! Plaidoyer pour une mobilisation responsable, préventive et sociétale

Précarité

Les instances gouvernementales des pays à haut niveau de vie ont pris conscience des inégalités hommes/femmes au niveau social, économique, culturel et sanitaire [1]. La santé des femmes est différente de celle des hommes pour des causes biologiques liées au sexe mais aussi à des comportements « genrés » qui impactent à des degrés divers notre santé : faire la part du biologique et du comportemental n'est pas évident.

Femmes, santé et précarité : agir ensemble pour une égalité de l'accès à la prévention

Contraception des jeunes femmes

L'annonce récente par le Ministre de la Santé, Olivier Véran, de l'extension de la gratuité de la contraception jusqu'à 25 ans est une bonne nouvelle, saluée par l'ensemble des acteurs de la santé, en particulier de la Gynécologie et comme l'ont indiqué notamment les responsables du planning familial. Ceci permettra ainsi aux jeunes femmes qui ne sont plus mineures de profiter de cette mesure, dont ne bénéficiaient jusqu'à présent que ces dernières. En effet, certaines d'entre elles ne disposent pas des ressources financières leur permettant d'assurer le coût de ce parcours contraceptif (consultation, achat des méthodes contraceptives et suivi médical).

La contraception gratuite jusqu'à 25 ans, une bonne nouvelle... mais qui ne doit pas rester isolée !

Stress et cœur brisé

Les confinements à répétition, l'isolement, l'incertitude économique, l'absence de projet et la coupure sociale liés à la crise sanitaire de la COVID-19 nous mettent à rude épreuve depuis plusieurs mois. Les Françaises et les Français se sentent isolés, dans un environnement réduit, « confiné ». Ils sont nombreux à avoir peu d'échanges avec l'extérieur et à s'inquiéter pour leur santé, leurs finances, leur avenir. . . Ils sont confrontés à toutes sortes de rupture : professionnelles, conjugales, amicales, sociales, médicales. . . génératrices de stress.

Syndrome de Tako-tsubo ou du coeur brisé : sachons nous protéger du stress !

Mortalité maternelle

Chaque année, 80 à 90 femmes décèdent en France pendant la grossesse, l'accouchement ou dans leurs suites. Cet évènement dramatique et rare dans nos pays industrialisés est considéré comme un évènement sentinelle marqueur de la qualité des systèmes de soins nationaux et révélateur de possibles dysfonctionnements, importants à étudier comme pistes d'amélioration.

Le fabuleux destin de l'enquête sur la mortalité maternelle

Share
Tweet
Share
Share