Le cou dans l’ATLAS d’anatomie palpatoire de Serge Tixa

Le cou: principaux nerfs et vaisseaux

Innervation cutanée du membre supérieur, de la tête et du cou, vue antérieure

Innervation cutanée du membre supérieur, de la tête et du cou, vue postérieure

Cliquez sur la planche ci-dessous pour agrandir

Paroi thoracique antérieure

en savoir plus

Cliquez sur la planche ci-dessous pour agrandir

Principaux nerfs et vaisseaux

Fig. 17-1 Présentation des nerfs et vaisseaux du cou

  1. Artère subclavière
  2. Plexus brachial
  3. Artère carotide

Les structures remarquables accessibles à la palpation sont:

  • L’artère subclavière
  • Le plexus brachial
  • L’artère carotide interne

Cliquez sur la photo pour l’agrandir

Artère subclavière

Fig. 17-2 Artère subclavière, prise de pouls

TA Repérer le chef claviculaire du muscle sterno-cléido-mastoïdien en demandant au sujet d’effectuer une rotation controlatérale de la tête (rotation effectuée du côté opposé au muscle concerné). Placer une large prise digitale reposant sur le tiers médial de la clavicule, à travers le chef cléido-occipital; le pouls de cette artère sera perçu sous les doigts.

Remarque: L’artère subclavière passe juste en arrière du muscle scalène ventral.

Cliquez sur la photo pour l’agrandir

Plexus brachial

Fig. 17-3 Plexus brachial

TA La technique d’approche est identique à celle décrite fig. 17-2. On perçoit à travers le chef cléido-occipital un « cordon » cylindrique plein désigné par l’index du praticien qui n’est autre que la structure recherchée. Pour tendre cette structure et la rendre ainsi plus perceptible, demander au sujet d’effectuer une rotation controlatérale de la tête associée à une latéroflexion controlatérale, et amener le membre supérieur du sujet en rotation externe et en extension.

Remarque: Le plexus brachial passe avec l’artère subclavière entre le muscle scalène ventral et le muscle scalène moyen.

Artère carotide interne

Fig. 17-4 Artère carotide interne, prise du pouls

  1. Muscle sterno-cleïdo-mastoïdien

TA Le pouls carotidien peut être pris soit en avant et en dedans du chef sternal du muscle sterno-cléido-mastoïdien (1) comme sur la fig. 17-4, soit en arrière et en dehors de ce même chef musculaire.

Remarque: On ne prend le pouls carotidien que d’un seul côté à la fois pour ne pas arrêter complètement la circulation cérébrale. Il faut appuyer sur l’artère carotide avec beaucoup de précaution; des plaques athéromateuses éventuellement présentes pourraient se détacher provoquant ainsi une embolie cérébrale. La prise du pouls carotidien est un geste technique extrêmement utile dans les situations d’urgence, car il permet de percevoir un pouls de « faible pression » (autour de 60 mmHg), pression juste suffisante pour permettre au cerveau de ne pas être en hypoxie.

Vous venez de lire le chapitre 17 de la partie Nerfs et vaisseaux de l’ATLAS d’anatomie palpatoire TOME 1 MEMBRE SUPÉRIEUR de Serge TIXA

Il s’agit d’un atlas de près de 450 photographies et d’une centaine de planches anatomiques. Consacré au membre supérieur, il est articulé en quatre parties: Ostéologie, Arthrologie, Myologie, Nerfs et vaisseaux, elles-mêmes divisées en chapitres par régions anatomiques.

Serge Tixa
Cadre formateur en ostéopathie, chiropraxie et kinésithérapie, enseigne à l’institut de masso-kinésithérapie (IFMK) de Montpellier et intervient également dans le cadre de la formation continue des professions de santé.

Les photographies illustrant les différentes éditions de cet ouvrage, mises en scènes par l’auteur, ont été prises par Charles Menge et Laurent Dabosville. Les planches illustrées ont été réalisées par Marie Schmitt et Hélène Fournié.

Share
Tweet
Share
Share