La vie chez Elsevier :
Wael Mansour

lieuDubai, Émirats arabes unis

« J'aime travailler pour des multinationalesn car vous rencontrez des personnes différentes, découvrez d'autres cultures... »

Photo de Wael Mansour

Quel poste occupez-vous chez Elsevier ?

Je suis conseiller clientèle pour les produits de gestion de recherche en Turquie, au Moyen-Orient et en Asie centrale. Je suis en charge de la formation, de l'assistance et du renouvellement des produits. C'est une région très étendue. Nous avons tendance à nous concentrer sur certains pays ; comme par exemple le Kazakhstan en Asie centrale.

Quels sont les principaux projets sur lesquels vous travaillez ?

L'un de mes projets préférés est la mise en place de Pure au Kazakhstan. C'est l'un des premiers projets auxquels j'ai participé. Nous avons également mis en place SciVal à la Sultan Qaboos University ; ce que j'ai vraiment aimé sur ce projet, c'est que le président de l'université en personne est venu participer à la formation et qu'il était très intéressé par le système. Ce bon exemple de leadership encourage l'utilisation de ces ressources au sein de l'université.

Pour vous, que signifie Elsevier ?

À la base, je suis documentaliste. J'ai découvert Elsevier lors de mes toutes premières années de travail en tant que documentaliste. En travaillant chez Elsevier, j'ai l'impression de contribuer à chaque mémoire ou chaque doctorat de mon pays. Nous cherchons constamment à améliorer la recherche et aider les universités à le faire. Je travaille dans une région où l'éducation est cruciale pour son développement. J'adore mon rôle qui est celui d'aider les pays et les universités. J'ai l'impression de faire quelque chose de bien pour la planète. Les pays en développement ont de l'ambition : ils veulent évoluer rapidement dans le domaine de la recherche scientifique, car c'est essentiel pour développer un pays de manière globale.

Comment le fait de travailler chez Elsevier vous a-t-il permis de trouver un équilibre en vie personnelle et vie professionnelle ?

Cela fait maintenant deux ans que je travaille chez Elsevier. J'ai travaillé en télétravail pendant un an, avec énormément de flexibilité. Désormais, nous avons un bureau à Dubai, et j'aime m'y rendre. J'adore aller là-bas et rencontrer les gens, mais parfois je dois voyager pendant deux ou trois semaines, alors le fait de travailler à la maison est une façon flexible et agréable de réaliser mes tâches.

Comment décririez-vous le fait de travailler pour une entreprise internationale ?

J'aime travailler pour des multinationales, car vous rencontrez des personnes différentes, découvrez d'autres cultures et d'autres mentalités. Jusqu'à maintenant, tous les collègues que j'ai rencontrés étaient très sympathiques. De plus, les multinationales possèdent généralement de bons systèmes et mettent en place une bonne organisation en comparaison aux entreprises locales.

Est-ce qu'il existe une réussite personnelle dont vous êtes particulièrement fier ?

Ce dont je suis le plus fier, c'est ma famille. Mon plus grand projet dans la vie. J'ai quatre enfants : deux fils et des jumelles. L'un de mes fils va prochainement entrer à l'université et travailler avec Scival. Je suis particulièrement fier de lui pour cela.

Qu'est-ce que le fait de travailler ici vous a appris le plus ?

Cela fait 15 ans que je travaille dans le domaine de l'éducation, mais ce que j'ai réellement accompli chez Elsevier, c'est apprendre à connaître la communauté des chercheurs et leur façon de travailler avec différents produits. Même si j'ai souvent eu l'occasion de travailler avec les chercheurs, il s'agissait davantage de logiciels et de systèmes. Désormais, je sais comment la recherche est gérée dans les universités et je travaille en collaboration étroite avec les chercheurs dans leurs projets. J'aime particulièrement travailler avec des chercheurs, car j'ai l'impression de réaliser quelque chose d'unique et de très important pour le développement de l'éducation.

Plus de personnes

Photo de Ludivine Allagnat

Ludivine Allagnat

lieuTokyo, Japon

Photo de Najamuddin

Najamuddin Khan

lieuDayton, Ohio, États-Unis

Photo de Cherise Bernard

Cherise Bernard

lieuNew York