La vie chez Elsevier :
Edith Hernández Aguilera

lieuMexico City, Mexique

« Je ne me vois pas uniquement comme une commerciale ; je pense réellement contribuer au développement d'un pays. »

Photo de Edith Hernández Aguilera

Quel est votre rôle pour aider l'entreprise à atteindre ses objectifs ?

J'ai rejoint Elsevier en tant que chargée de compte pour le marché du Mexique. Je vis à Mexico. Mon rôle est de faire connaître Elsevier afin d'aider les chercheurs des entreprises commerciales à réellement comprendre qui nous sommes. Certains d'entre eux nous connaissent uniquement comme éditeur. Ils ne savent pas que nous proposons des solutions pour les aider dans leur recherche et leurs projets. C'est grossièrement mon rôle au sein des ventes : informer les gens sur nos actions.

Qu'est-ce qui vous a amené à travailler chez Elsevier ?

Auparavant, je travaillais dans une entreprise spécialisée dans l'informatique. J'ai choisi Elsevier, car j'ai adoré l'idée de pouvoir ouvrir de nouveaux marchés à Elsevier, le leader et pionnier dans son domaine. J'adore cette entreprise ; j'adore la façon dont nous nous occupons de nos clients. Elsevier s'efforce réellement de comprendre les besoins des clients afin de pouvoir leur offrir des solutions adaptées et entretenir des relations à long terme. Je pense que c'est la préoccupation principale d'Elsevier et cela me plaît beaucoup.

Comment s'est passée votre arrivée chez Elsevier ?

Cela a été très rapide mais je crois que c'est ce qui m'a le plus plu c'est de changer d'entreprise mais également de secteur. J'ai trouvé très intéressant de découvrir le secteur, son fonctionnement, ses produits ainsi que de comprendre comment je pourrais y apporter toutes mes connaissances et mon expertise. Cela a été très intéressant mais également divertissant.

Comment le fait de travailler chez Elsevier vous aide à changer le monde ?

Nous travaillons dans le domaine des solutions de contenu pour les scientifiques. Ce qui fait tourner le monde, ce sont les nouvelles découvertes, les nouvelles avancées permettant de développer un pays. Nous sommes en mesure de fournir des informations aux scientifiques travaillant quotidiennement pour faciliter le développement d'un outil qui pourrait améliorer la qualité des soins. Le plus gratifiant est de savoir que nous fournissons réellement ces informations et que celles-ci permettront de réaliser quelque chose de grand. Je ne me vois pas uniquement comme une commerciale. Je pense réellement contribuer au développement d'un pays.

Comment le fait de travailler chez Elsevier vous a-t-il permis de trouver un équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle ?

J'adore avoir un bon équilibre entre ma vie personnelle et ma vie professionnelle. Je fais du flag football. Je dois donc m'entraîner, être en forme et Elsevier m'aide pour cela. Je peux travailler le matin et m'entraîner l'après-midi, ce qui me permet réellement de trouver cet équilibre et de profiter de ma famille. Si je dois partir du bureau car j'ai quelque chose de prévu, aucun problème. C'est possible. Vous pouvez éventuellement finir votre travail plus tard dans la soirée. Je suis très heureuse de la flexibilité et de l'ouverture d'esprit d'Elsevier. Vous pouvez organiser votre temps comme vous le souhaitez.

Plus de personnes

Photo de Cherise Bernard

Cherise Bernard

lieuNew York

Photo de Fernanda Gusmão

Fernanda Gusmão

lieuRio de Janeiro, Brésil

Photo de Alicia SoSo

Alicia SoSo

lieuTokyo, Japon