Passer au contenu principal

Votre navigateur n’est malheureusement pas entièrement pris en charge. Si vous avez la possibilité de le faire, veuillez passer à une version plus récente ou utiliser Mozilla Firefox, Microsoft Edge, Google Chrome, ou Safari 14 ou plus récent. Si vous n’y parvenez pas et que vous avez besoin d’aide, veuillez nous faire part de vos commentaires.

Nous vous serions reconnaissants de nous faire part de vos commentaires sur cette nouvelle expérience.Faites-nous part de votre opinion(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Elsevier
Publier avec nous
Connect

Philippe Crône présente la nouvelle édition de son ouvrage

2 février 2021

Animer en Humanitude Par Monique Remillieux

Elsevier

Le livre Animer en Humanitude(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre) développe le projet d’animation en trois points :

  1. L’animation solidaire

  2. Le projet d’accompagnement social personnalisé

  3. La communication

A l’occasion de la sortie de la nouvelle édition 2021, nous avons interviewé son auteur, Philippe Crône.

Philippe Crône

Si le bon sens suffisait, les vieux de notre pays vivraient heureux.

Elsevier Masson : vous avez révisé et enrichi la précédente édition de votre ouvrage, parue en 2019. Quelles sont les principales nouveautés de cette édition ?

Philippe Crône : Les concepts développés dans mon livre sont issus du terrain et y sont confrontés chaque semaine, ils sont donc amenés à évoluer continuellement pour coller à la réalité et répondre de façon la plus concrète possible aux professionnels qui s’y réfèrent.

Cette édition a été augmentée d’un chapitre sur les Projets d’Accompagnement Personnalisé (P.A.P.). Le constat que j’ai pu faire lors de mes déplacements dans les établissements accueillant des personnes fragiles, est que la notion de P.A.P. était mal comprise, parfois mal interprétée, souvent bâclée... Or, le PAP c’est à la fois le premier acte de respect de la citoyenneté par le contrat qu’il représente, et à la fois l’espace où nous posons notre professionnalisme et surtout le document qui va fixer le champ et donc la limite des responsabilités de chacun, habitant, famille, établissement. Cette responsabilité et la peur qu’elle engendre chez les professionnels est la première barrière à la citoyenneté. On a tellement peur des conséquences de nos actes que, plutôt que s’exposer aux risques, on préfère ne pas les prendre, quitte à tomber dans une prise en charge déresponsabilisant, à l’issue objetifiante. La notion de P.A.P. que je propose est de simplifier tout en posant les limites et compétence de chacun en partant de deux principes forts.s

  • Nous ne sommes pas au service des résidents, mais au service de l’autonomie des résidents. Ce qui rend à chacun l’utilisation maximum de ses capacités et compétences.

  • Nous ne sommes pas responsable des résidents, comme tous les professionnels, nous sommes responsables de nos engagements.

EM : L’Humanitude, c’est une approche que certains animateurs et soignants possèdent spontanément et d’autres pas, ou bien cela s’apprend ? Comment ?

P.C. : l’Humanitude est une philosophie du lien qui amène à un prendre-soin bientraitant. Cette philosophie induit des changements de paradigme, de démarche et d’organisation de travail. Les changements impliquent d’avoir des techniques et des outils adaptés. L’Humanitude, c’est donc une philosophie, qui associe des règles de l’art et plus de 150 outils et techniques spécifiques. C’est loin d’être du bon sens…  Il ne suffit pas d’être gentil, encore faut-il connaître et apprendre les techniques qui vont permettre de pacifier la relation et de générer des émotions positives et de la tendresse. En utilisant les techniques et outils de l’Humanitude, les soignants apprennent à être des professionnels de la tendresse.

Si le bon sens suffisait, les vieux de notre pays vivraient heureux.

EM : Intervenez-vous également en formation continue ? Comment ?

P.C.: l’essentiel de mon temps professionnel se déroule en formation continue. J’accompagne, avec mon équipe de formateurs les établissements hospitaliers, sanitaire et sociaux ou sociaux-éducatifs dans leurs recherches de prendre soin de qualité avec la philosophie d’Humanitude. Nous déclinons cette philosophie dans la dynamique de vie sociale. Nous accompagnons les établissements à mettre en place des projets de vie sociale pour faire émerger une dynamique positive qui transforme les lieux de vie en lieux d’envies. Nous accompagnons aussi les équipes professionnelles à travailler en pluridisciplinarité vers un même projet, celui des habitants. Et enfin nous les accompagnons à mettre en place des projets d’accompagnement personnalisé qui, à la fois, respectent la citoyenneté des plus fragiles et posent les compétences et limites des responsabilités de chacun, résidents, familles, professionnels

EM : Comment avez-vous vécu la crise de la Covid qui a particulièrement touché les résidents dans les établissements ? Avez-vous développé de nouvelles approches ?

P.C.: non, il n’a pas été utile d’inventer de nouvelles approches. Nous avons accompagné et nous accompagnons encore les établissements à retrouver une dynamique de vie à la suite de cette catastrophe sanitaire et surtout sociale. Notre démarche de vie sociale peut se résumer à : c’est l’envie qui met en vie. Et pour donner envie il faut accompagner les frustrations… dans cette crise, les frustrations ne manquent pas, il faut s’en servir comme tremplin de désir pour construire l’avenir. La souffrance vient surtout de l’absence de visibilité… comment se voir exister demain si je vis au jour le jour ?  Il faut relever la tête pour regarder au loin et faire renaitre l’espoir. Parce que l’espoir… fait vivre.

Lire l'introduction de l'ouvrage :

Animer en Humanitude L'animation dans les établissements d'accueil des personnes fragilisées Philippe Crône ISBN  9782294771408 2e édition, 2021

Découvrez 4 vidéos de Philippe Crône

Mieux construire le PAP pour un contrat citoyen

Mieux construire le PAP, pour un contrat citoyen - Philippe Crône - Humanitude Vie Sociale

Philippe Crône présente son livre « Animer en Humanitude »

Faire des EHPAD des lieux de vie par Philippe Crone

-Le concept d’ambiance sociale-, Philippe Crône, animateur, formateur, directeur d’IGM Animation

Philippe Crône est également écoutant bénévole à l’association « avec nos proches(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre) » qui a pour mission de rompre l’isolement par une présence téléphonique des aidants et prévenir leur épuisement.

Études paramédicales

Paramédical Pro

IFSI/Infirmier

Retour page d'accueil Connect