Passer au contenu principal

Votre navigateur n’est malheureusement pas entièrement pris en charge. Si vous avez la possibilité de le faire, veuillez passer à une version plus récente ou utiliser Mozilla Firefox, Microsoft Edge, Google Chrome, ou Safari 14 ou plus récent. Si vous n’y parvenez pas et que vous avez besoin d’aide, veuillez nous faire part de vos commentaires.

Nous vous serions reconnaissants de nous faire part de vos commentaires sur cette nouvelle expérience.Faites-nous part de votre opinion(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Elsevier
Publier avec nous
Connect

Neurologie de l’adolescence présentation d’Alexis Arzimanoglou

12 août 2022

Par Monique Remillieux

Neurologie de l’adolescence présentation d’Alexis Arzimanoglou

Elsevier

A la frontière entre la neurologie pédiatrique et de l'adulte

A l'occasion de la parutionde l'ouvrage Neurologie de l'adolescence(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre), nous vous invitons à lire la préface du Pr Alexis Arzimanoglou, du CHU de Lyon.

Alors qu’une génération de médecins se lançait en Neurologie pédiatrique à l’époque où la Pédiatrie lui revendiquait la maternité et la Neurologie le rôle du père, les trente-cinq dernières années nous ont enseigné que la Neurologie pédiatrique est bel et bien une spécialité à part entière. Sa pratique clinique exige une réelle double formation : une bonne connaissance du système nerveux, central et périphérique, mais aussi du développement de l’enfant. Le tout couplé à des connaissances sur les progrès en génétique, les investigations neurophysiologiques, les maladies rares du nouveau-né, de l’enfant, de l’adulte.

La conséquence indirecte de cette autonomie de la neurologie de l’enfant a conduit à un « entre-deux » : une période de la vie durant laquelle certaines pathologies neurologiques de l’enfance vont naturellement s’éteindre (telles que l’épilepsie dite à paroxysmes rolandiques), là ou d’autres vont se manifester pour la première fois (comme les formes juvéniles de certaines épilepsies ou de troubles du mouvement, certaines maladies neurodégénératives). C’est aussi une période de « transition » des maladies de l’enfance dont le neurologue d’adultes va hériter, maladies témoignant bien souvent de l’immense travail qui reste encore à réaliser par les neuropédiatres pour mieux comprendre les mécanismes sous-jacents et accélérer l’avènement de thérapies ciblées.

Le livre d’Agathe Roubertie et Laurent Vercueil est novateur et original car il apporte justement ce lien entre les deux spécialités, en se gardant bien, à juste titre, d’en proposer la création artificielle d’une troisième. Les auteurs ont construit tous les chapitres autour des maladies débutant à l’adolescence en soulignant adroitement dès l’introduction que « l’adolescence est un pont entre le monde de l’enfance et celui des adultes ». Ils appliquent ce concept de « pont » dans chaque chapitre, ce qui permet au lecteur de revoir l’expression clinique de certaines maladies débutant avant ou après cette période de la vie.

Chaque chapitre éveille le besoin du neuropédiatre d’actualiser ses connaissances sur le neurodéveloppement, les avancées en génétique et les nouveaux traitements, et la curiosité scientifique du neurologue d’adultes sur le passé et le devenir à long terme de ses patients. En lisant ce livre d’un trait, je pense à ces enfants où j’ai pu, ou non, identifier leur diagnostic, trouver ou non le traitement le plus adapté ; à ceux que j’avais rassuré à tort dans l’enfance, ne pouvant imaginer qu’à l’adolescence se révélerait une maladie neurologique qui s’exprimait à trop bas bruit à l’époque. Une leçon de modestie, pour les neurologues d’adultes ou d’enfants que nous sommes !

Dans cet ouvrage, tous les auteurs, indépendamment de la pathologie traitée, n’ont de cesse de mettre le patient au centre de leur récit. Parce que « l’adolescence est une période étonnamment propice aux troubles fonctionnels », il est au moins aussi important — pour ne pas se tromper de diagnostic ou de thérapeutique — d’apprendre à « bien entendre la plainte de nos patients », que d’avoir l’expérience clinique permettant de l’interpréter et de garder toujours en mémoire les  « drapeaux rouges » — ceux, par exemple, pouvant faire penser à une maladie métabolique à début tardif.

Les éléments tels que l’importance d’un examen clinique minutieux, la prise d’une bonne anamnèse, l’enquête familiale, l’examen des parents et de l’entourage, la recherche de l’étiologie, sont théoriquement connus de tous. Pourtant, il n’est pas rare que de longues listes d’investigations complémentaires supplantent ces bonnes pratiques. Cette période de l’adolescence, période de transition, est souvent le moment opportun pour une remise à plat du diagnostic, un nouveau cycle d’investigations mais cette fois plus ciblé, fondé sur une reprise détaillée du parcours du patient.Pédiatres, neuropédiatres, neurologues d’adultes, pédopsychiatres, psychiatres et médecins généralistes trouveront dans les dix premiers chapitres couvrant différentes pathologies, une excellente mise à jour des connaissances médicales et l’envie de les approfondir. La seconde partie de l’ouvrage aborde de manière exemplaire en cinq chapitres, des sujets encore trop peu enseignés en médecine : modalités d’une consultation avec l’ado, construction identitaire et autonomisation, conduites à risques, rôles et objectifs de l’éducation thérapeutique. Certaines vignettes cliniques émaillant les chapitres sont également de belles sources de perfectionnement.

Clair, précis, riche d’enseignements, cet ouvrage constitue une porte d’entrée dans le monde frontière, encore méconnue, de la neurologie pédiatrique et/ou de l’adulte.

Alexis Arzimanoglou Coordinateur du réseau européen des centres de référence épilepsies rares et complexes (ERN, EpiCaRE) Chef du service d’épileptologie clinique, de troubles du sommeil et de neurologie fonctionnelle de l’enfant, CHU de Lyon

Vous venez de lire la préface de l'ouvrage Neurologie de l’adolescence(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Coordonné par

Agathe Roubertie Département de neurologie pédiatrique, CHU Gui-de-Chauliac, Institut des neurosciences de Montpellier, Montpellier

Laurent Vercueil Service d’Explorations fonctionnelles du système nerveux ; Institut des neurosciences, Inserm U1216, CHU de GrenobleNeurologie de l’adolescence

© 2022 Elsevier Masson SAS

Neurologie de l'adolescence Agathe Roubertie, Laurent Vercueil ISBN  9782294774362 2022