Passer au contenu principal

Votre navigateur n’est malheureusement pas entièrement pris en charge. Si vous avez la possibilité de le faire, veuillez passer à une version plus récente ou utiliser Mozilla Firefox, Microsoft Edge, Google Chrome, ou Safari 14 ou plus récent. Si vous n’y parvenez pas et que vous avez besoin d’aide, veuillez nous faire part de vos commentaires.

Nous vous serions reconnaissants de nous faire part de vos commentaires sur cette nouvelle expérience.Faites-nous part de votre opinion(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Elsevier
Publier avec nous
Connect

La Revue du Rhumatisme fait peau neuve

1 octobre 2023

La Revue

Nous vous proposons de découvrir l'éditorial du prochain numéro de La Revue du Rhumatisme(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre)

La Revue du Rhumatisme fait peau neuve

La Revuedu Rhumatisme

La Revuedu Rhumatisme

La Revue du Rhumatisme gets a new identity

Marie-Christophe Boissier 1 2

1 Université Sorbonne Paris Nord, UFR SMBH, Li2P, Bobigny, France2 Inserm U1125, « Physiopathologie, Cibles et Thérapies de la Polyarthrite Rhumatoïde », Bobigny, France

Mots clés

Société française de rhumatologieRevue françaiseRhumatologue

Keywords

French Society of Rheumatology

French Journal

Rheumatologist

Se vogliamo che tutto rimanga come è, bogna che tutto cambi

(traduction libre : changer pour tenir) [1]

Répondant aux attentes de ses lecteurs, dont l’état d’esprit a profondément changé au cours des vingt dernières années, La Revue du Rhumatisme(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre) aborde une nouvelle phase de son existence.

Journal de la Société française de rhumatologie, elle est et entend rester le journal de référence en langue française des rhumatologues et de tous ceux, et toutes celles, que la rhumatologie intéresse. C’est ainsi qu’elle s’adapte aux attentes nouvelles, au contexte nouveau qu’elle a d’ailleurs profondément contribué à façonner. Le cap est mis sur la formation, de haut niveau, mais aussi sur la pratique, ce qui n’est pas exclusif. Le terme « formation » s’entend comme la mise à disposition de connaissances par et pour tous les groupes de rhumatologues : des plus jeunes, juste diplômés (ou sur le point de l’être), aux experts pointus qui, souvent, sont heureux de trouver aussi des informations en marge de leur propre domaine d’expertise, pour eux-mêmes ou pour les transmettre.

C’est ainsi que le changement porte sur le contenu du journal et son positionnement au sein des journaux médicaux et scientifiques.

D’abord, ce qui est plébiscité par les lecteurs (tableau I) sera toujours présent, comme apport majeur du journal, à savoir les monographies. Chaque numéro de La Revue du Rhumatisme(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre) comportera un ensemble thématique, épisodes (on dit maintenant série, d’où les séries monographiques) de formation autour d’un thème précis, fruit d’un travail minutieux sous la houlette d’un rédacteur invité, expert reconnu du domaine. Souvent, chaque thème s’étalera sur deux numéros (parfois trois), traitant le sujet sous les prismes variés que les lecteurs abonnés du journal connaissent. À côté des séries monographiques, on retrouvera les rubriques des éditoriaux et des mises au point, parfois issus directement de Joint Bone Spine(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre) (traduits) ou publiés seulement en français. Les recommandations, notamment celles issues de groupes de la Société française de rhumatologie, et parfois les méta-analyses, trouveront également toujours leur place dans La Revue du Rhumatisme, essentielles à la connaissance des évolutions de la discipline. On y retrouvera enfin les images et les faits cliniques.

Ensuite, le lecteur rencontrera de nouvelles rubriques (tableau II). Pour les connaître, lire les instructions aux auteurs (dans ce numéro ou via les sites de la revue : https://www.em-consulte.com/revue/REVRHU/ et https://www.sciencedirect.com/journal/revue-du-rhumatisme) est vivement recommandé pour… les auteurs potentiels. Ces nouvelles rubriques ont clairement l’objectif de mettre en valeur, au travers des connaissances transmises, les acteurs du monde rhumatologique, les groupes de travail, les structures, bref de livrer un contenu tantôt scientifique, adapté aux souhaits de formation et de progression, tantôt plus personnel : vie des groupes, de la profession, réaction à un événement, annonce ou compte rendu d’une réunion, d’un congrès ou autre. Tous ces textes seront revus par la rédaction, pour rapporter l’exigence qui est celle d’une publication de référence, mais dans un esprit évidemment différent de celui d’un journal international (moins gouverné par les priorités de publication, de notoriété et d’impact).

La place de La Revue du Rhumatisme est celle d’un journal en français dans un ensemble francophone établi sur les cinq continents. Sa force ne réside pas seulement dans la qualité des textes publiés, mais aussi dans un environnement éditorial très riche, qui en permet la diffusion la plus large, soutenue aussi des outils numériques les plus avancés. La Revue du Rhumatisme(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre) existe bien en format réel, imprimée sur du papier – et désormais en couleur –. Elle est évidemment disponible, par ailleurs, au format numérique avec ses archives accessibles depuis le volume 67 de l’année 2000 et toutes les fonctionnalités de l’édition digitale pour des publications augmentées de : bibliographies interactives, de présentations dynamiques, de vidéos, etc., et pour une recherche réticulaire optimisée, en mobilité ou non, associée à des services nombreux et variés (recommandations de lecture ad hoc et alertes de parution, pour n’en citer que quelques-uns). Ces évolutions régulières et constantes se poursuivront certainement encore à grand train.

Le virage pris à la fin du siècle dernier par La Revue du Rhumatisme (S’ouvre dans une nouvelle fenêtre)a été extrêmement bénéfique. La création de La Revue du Rhumatisme – English Edition puis de Joint Bone Spine (S’ouvre dans une nouvelle fenêtre)en 1999 a permis de renforcer la notoriété internationale de l’école française de rhumatologie, et a stimulé celle des auteurs d’articles, aussi bien francophones que du monde entier. Le couplage de Joint Bone Spine à La Revue du Rhumatisme(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre), qui a duré 25 ans, a permis à tous de s’inscrire dans cette histoire. Nous pouvons profiter aujourd’hui de la confiance acquise pour accroître le rôle de notre revue au sein du monde rhumatologique francophone et de miser sur les apports de tous, nécessaires au progrès des pratiques, des connaissances et des découvertes actuelles et à venir.

Aujourd’hui, ce découplage se produit, chacun des deux titres avec sa spécificité. L’aventure se poursuit donc dans la continuité, avec des efforts qu’il faut saluer. Doivent être chaleureusement remerciés les membres de la rédaction qui forment une équipe au dynamisme efficace et joyeux ; notre secrétaire de rédaction, Sophie Galibert, et notre éditeur, Pascal Léger, ont fourni un travail considérable pour cette transition, et à travers eux la belle maison d’édition que représente Elsevier aujourd’hui ; les responsables de groupes de travail du monde rhumatologique ont donné des conseils et je les en remercie ; le bureau de la Société française de rhumatologie nous fait confiance et nous aide. Et naturellement, les auteurs ne sont jamais assez remerciés de l’honneur qu’ils nous font à nous confier leurs textes, ainsi que les relecteurs qui nous remettent leurs expertises et contribuent à la qualité des textes publiés. Ensemble, nous avançons et défendons la publication des travaux les plus utiles à notre discipline.

Déclaration de liens d’intérêts

l’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

Référence

[1] T. Di Lampedusa Il gattopardo, 1, Feltrinelli, Milan (1958)

© 2022 Published by Elsevier Masson SAS on behalf of Société Française de Rhumatologie.

Vous venez de découvrir l'éditorial du prochain numéro de La Revue du Rhumatisme(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre)