Passer au contenu principal

Votre navigateur n’est malheureusement pas entièrement pris en charge. Si vous avez la possibilité de le faire, veuillez passer à une version plus récente ou utiliser Mozilla Firefox, Microsoft Edge, Google Chrome, ou Safari 14 ou plus récent. Si vous n’y parvenez pas et que vous avez besoin d’aide, veuillez nous faire part de vos commentaires.

Nous vous serions reconnaissants de nous faire part de vos commentaires sur cette nouvelle expérience.Faites-nous part de votre opinion(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Elsevier
Publier avec nous
Connect

Présentation de l’EMC Anesthésie-Réanimation

16 mai 2021

ClinicalKey Now Par Monique Remillieux

Présentation de l’EMC Anesthésie-Réanimation

Présentation de l’EMC Anesthésie-Réanimation

Interview du conseiller scientifique de l'EMC Anesthésie-Réanimation, Marc Raucoules-Aimé.

Le Pr Marc Raucoules- Aimé est Conseiller scientifique, Chef du Département Anesthésie et Réanimation au CHU de Nice, Directeur du Département des Etudes Paramédicales de l’Université Côte d’Azur (UCA)

Comment l’évolution de votre spécialité se retrouve dans la table des matières et le contenu du traité EMC Anesthésie-Réanimation ?

Actuellement, au niveau de d'anesthésie-réanimation, on est passé à anesthésie-réanimation et médecine périopératoire, c'est à dire qu’on ne s'intéresse pas simplement qu’à la période périopératoire mais on s'intéresse aussi à ce qu'on appelle la pré-habilitation. Il y a un des chapitres de l’EMC qui parle de la pré-habilitation qui est en fait la préparation du patient et l'optimisation de toutes les comorbidités qu’il peut avoir de façon à ce qu’il arrive le plus préparé possible à la chirurgie. Dans cette médecine périopératoire, il y a aussi le postopératoire qui dépasse finalement les 24 à 48h dont on s’occupait patient autrefois, pour envisager de façon beaucoup plus importante comment est-ce qu'on peut interagir sur à la fois l'espérance et la qualité de vie des patients à distance de la chirurgie. Cela aussi c'est des aspects que l'on a abordés au sein des ouvrages de l'EMC consacrés à l'anesthésie-réanimation et à la médecine périopératoire.. Ces 2 aspects-là sont importants parce que de plus en plus les durées d’hospitalisation sont courtes, c'est bien pour les personnes âgées parce que moins ils sont coupés de leur milieu habituel et mieux ça se passe en termes de réduction de confusion postopératoire, de troubles cognitifs. Et puis on dépasse souvent très largement le contexte de l’anesthésie-réanimation  puisqu'on va parler aussi du problème de la transfusion sanguine, des bonnes pratiques en matière de transfusion sanguine et de produits dérivés du sang, donc c'est vraiment une vraie une vision très très large de la prise en charge du patient justement parce qu'elle associe à la fois les urgences, l'anesthésie et la réanimation donc on fait un tour complet de tout ce que l'on peut rencontrer au cours de notre carrière et en plus c'est actualisé régulièrement.

Quels sont les intérêts principaux de la consultation du traité EMC Anesthésie-Réanimation ?

L’un des intérêts principaux de l’EMC, finalement, est que ça traite des usagers et des avantages dans notre pratique médicale et ça c'est important dans le maintien de l’enrichissement des connaissances dans notre spécialité parce que comme je disais tout à l'heure ça évolue extrêmement vite donc là on est vraiment dans le cadre d'une formation médicale continue avec des mises à jour 4 à 5 fois par an. C’est ce qui différencie l’EMC d'autres ouvrages qui sont très bien faits mais qui sont figés dans le temps et parfois sur des temps relativement longs. Ensuite, l'autre intérêt de ces traités puis de la forme mobile de l’EMC c'est une aide au praticien pour une vision à la fois très rapide mais qui va à l'essentiel. Il y a des encarts par exemple avec les points importants du chapitre abordé, il y a des tableaux synthétiques, il y a des arbres décisionnels, il y a même des logigrammes. La forme plus mobile sur le téléphone portable ou les tablettes ou sur ordinateur est aussi un apport important dans le cadre de notre pratique au quotidien car ça permet d'accéder à tout moment à une information sur la conduite à tenir au chevet du patient. Dans les articles on retrouve à la fois les notions théoriques de base, qui sont remises à jour en fonction des nouvelles choses que l’on trouve et que l’on découvre, et en même temps vous avez des aspects extrêmement pratiques pour le quotidien, des outils qui vous seront utiles au bloc opératoire directement.

Comment et à quel moment utilisez-vous le traité EMC Anesthésie-Réanimation ?

Par exemple, un choc anaphylactique qui survient brutalement au bloc opératoire ou même un choc hypovolémique ou autre. On va pouvoir retrouver très rapidement la façon dont il faut agir parce que c'est des situations d'urgence. Bien qu'on soit formé pendant de très nombreuses années, c’est bien d'avoir sous les yeux quelque chose qui vous rappelle les différentes étapes de la prise en charge, c’est quelque chose de très important et sécurisant pour le patient ? Ça peut être aussi le problème d'un patient qui va inhaler pendant l'intervention, sur la conduite à tenir. Et on a la même sur la partie réanimation en urgence puisqu'on traite globalement des urgences les plus fréquentes, que ce soit la traumatologie, les sepsis ou l'urgence des urgences que sont des urgences obstétricales par exemple. Et là aussi on peut avoir très rapidement la façon dont on doit organiser les choses, des prélèvements qui doivent être faits pour les diagnostics, qui vont être faits ensuite sur la cause du malaise ou de la perte de connaissance ou l'état de choc que peut présenter la personne

Interview en video avec écrans du traités

de Pascal Horay et Marc Raucoules-AiméPascal Horay est directeur scientifique et Marc Raucoules-Aimé conseiller scientifique de l'EMC Anesthésie-Réanimation.

Nouveau : retrouvez tous les traités médicaux EMC dans la solution numérique ClinicalKey Now, ainsi que les ressources cliniques essentielles pour votre pratique :

  • Des arbres décisionnels interactifs qui déroulent, étape par étape, le raisonnement clinique et le processus de prise de décision.

  • Des synthèses cliniques

  • La base de médicaments Thériaque

  • Les recommandations de la Haute Autorité de Santé et des sociétés savantes