Siège de la glande thyroïde et structures voisines

anatomie-fiches-muller.jpg

Apprendre et mémoriser l'anatomie et la physiologie en IFSI

anatomie physiologie IFSI

Nous vous proposons de découvrir une fiche de l'ouvrage Anatomie et physiologie en fiches Pour les étudiants en IFSI

L'ouvrage comporte 273 fiches en couleurs organisées en 11 chapitres : 1. Système cardiovasculaire. 2. Système lymphatique. 3. Système nerveux. 4. Les sens. 5. Système endocrinien. 6. Système respiratoire. 7. Système digestif. 8. Système urinaire. 9. La peau. 10. Appareil musculosquelettique. 11. Les systèmes de reproduction.

Dans la 5e partie, système endocrinien, nous vous présentons ici la fiche 101 Siège de la glande thyroïde et structures voisines

  1. Cartilage thyroïde
  2. Lobe gauche de la glande thyroïde
  3. Isthme de la glande thyroïde
  4. Trachée
  5. Artère carotide commune gauche (coupée)
  6. Artère subclavière droite
  7. Veines thyroïdiennes inférieures
  8. Artère thyroïdienne inférieure droite
  9. Veines allant à la veine jugulaire interne droite
  10. Artère thyroïdienne supérieure droite
  11. Artère carotide externe droite

06-ch05-10

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Ross & Wilson, Anatomie et physiologie normales et pathologiques
par A. Waugh et A. Grant, 12e édition – Figure 9.7

Commentaires

Anatomie : la glande thyroïde est située dans le cou, devant le larynx et la trachée, à la hauteur des vertèbres cervicales. Elle a la forme d’un papillon avec deux lobes réunis par un isthme. Elle est très vascularisée par les artères thyroïdiennes supérieure et inférieure. Les veines thyroïdiennes se jettent dans les veines jugulaires internes.
Le nerf laryngé récurrent est proche de ses deux lobes. Elle est faite de follicules globalement sphériques.

Physiologie: la glande thyroïde sécrète la triiodothyronine (T3) et de manière plus importante la thyroxine (T4). Elles agissent en accélérant les métabolismes, impactant les tissus musculaires (accélération de la vitesse de conduction des muscles, notamment le myocarde), nerveux (accélération de la conduction nerveuse, diminution des temps réflexe) et le tube digestif (accélération du transit). Elles augmentent aussi les métabolismes glucidique, lipidique, protidique et hydrique. Les cellules parafolliculaires sécrètent une hormone, la calcitonine.

Clinique: tachycardie, hyperthermie, thermophobie, hypersudation, augmentation de l’appétit, soif, amaigrissement, diarrhées, fatigabilité font évoquer une hyperthyroïdie. Les signes contraires tels que la sensation de froid, la prise de poids, la lenteur des métabolismes font évoquer une hypothyroïdie. L’apparition d’un goitre plus ou moins volumineux et douloureux, correspondant à une saillie de la thyroïde, est un signe caractéristique des dysfonctionnements thyroïdiens.

Anatomie et physiologie en fiches
© 2021, Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés

Auteur : Anne Muller
IInfirmière, docteur en sciences de l’éducation, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Nommée au Conseil national des Universités pour les disciplines de santé, section 92, discipline en sciences infirmières.

Testez-vous sur le système cardiovasculaire avec un quiz issu du mini site compagnon de l’ouvrage papier:

Anatomie et physiologie en fiches pour les étudiants en IFSIavec un site Internet d'entraînements interactifs
Anne Muller
ISBN 9782294773679
2021

En savoir plus

anatomie physiologie IFSI

Share
Tweet
Share
Share