Mémo guide de l'infirmier libéral : Comment se faire connaître ?

Image1200.png

Nous vous proposons de découvrir le chapitre 33 sur Comment se faire connaître ? de l'ouvrage Mémo guide de l'infirmier libéral. Réussir son installation et optimiser son activité en plus de 100 questions-réponses

Mémo-Guide de l'infirmier libéral


Comment se faire connaître ?

Annonce presse

Lors de votre installation, le Code de la santé publique vous autorise à faire paraître dans la presse locale deux insertions consécutives (art. R. 4312-37). Si le délai à respecter entre chacune n'est pas spécifié, il doit être raisonnable, d'une à deux semaines plutôt qu'un mois ou deux.

L'annonce doit être rédigée de la façon la plus neutre possible et se limiter aux informations suivantes :

  • nom, prénoms ;
  • titres, diplômes ;
  • adresse et téléphone professionnel ;
  • horaires de permanence.

Une troisième annonce sera considérée comme une publicité, tout comme un article de presse dans lequel vous feriez par exemple état de l'inauguration de votre cabinet. Une annonce dans le bulletin municipal compte pour une des deux insertions autorisées.

Attention
La communication préalable de l'annonce doit être soumise au Conseil départemental de l'Ordre infirmier un mois avant la date d'installation. Il émet un avis favorable ou défavorable à la publication vous évitant ainsi d'être soumis à une contestation ultérieure.

Parution dans les annuaires

Vous avez tout intérêt à vous inscrire dans l'annuaire des Pages Jaunes d'autant que l'inscription est gratuite pour les professionnels de santé. Méfiez-vous toutefois des offres de publicité qui restent interdites. De la même façon, vous n'avez pas le droit de vous inscrire en utilisant plusieurs noms ou plusieurs adresses postales pour multiplier votre visibilité. Plus largement, toutes les insertions dans les annuaires sont autorisées si elles se limitent aux nom, prénom, titres, diplôme, adresse et téléphone à l'exclusion des photos, logos, etc. Une condition toutefois que cette insertion soit gratuite, sinon cela s'apparente à de la publicité.

Se faire connaître auprès de la mairie

Rien ne vous empêche d'aller vous présenter au secrétariat de mairie pour annoncer votre arrivée et, pourquoi pas, solliciter un entretien avec le maire. Si vous êtes en zone rurale ou déficitaire en offre de soins, il est essentiel que les services municipaux soient informés de votre présence. C'est aussi l'occasion d'installer une relation de confiance avec les élus.

Se présenter aux professionnels de santé du secteur

Le mieux est encore de rencontrer directement les pharmaciens, médecins, kinésithérapeutes ainsi que les laboratoires de biologie médicale. Il est également conseillé de contacter les cabinets infirmiers libéraux déjà installés par courtoisie. Ne soyez pas étonnés si certains réagissent avec hostilité, d'autres au contraire seront susceptibles de vous adresser des patients qu'ils ne pourraient pas eux-mêmes prendre en charge. Soyez donc ouverts.

Bon à savoir
Proposez de réaliser une affiche à laisser dans le cabinet des médecins qui recense de façon exhaustive l'ensemble des cabinets infirmiers libéraux du secteur.

Écrire aux structures de soins

Les services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) et structures d'hospitalisation à domicile (HAD) peuvent avoir besoin de vos services. Vous pouvez donc leur adresser un courrier leur annonçant votre installation. Élargissez aussi aux CLIC (Centre local d'information et de coordination gérontologique), CCAS (Centre communal d'action sociale) et MAIA (Méthode d'action pour l'intégration des services d'aide et de soins dans le champ de l'autonomie).

Contacter les prestataires de santé

Distributeurs des principaux dispositifs et matériels médicaux à domicile, ce sont de véritables partenaires des soins à domicile. Ils font partie de votre réseau.

Livret d'accueil du patient

Vous avez le droit de remettre à chacun de vos patients un livret d'accueil qui explique le déroulement des soins, les droits et les devoirs du patient, de la famille et/ou de la personne de confiance ainsi que de l'infirmier. Une manière aussi de montrer votre professionnalisme.

Être impliqué dans la vie associative

Au sein de votre quartier, rien ne vous empêche de participer à tous les événements et de vous présenter dans la mesure où vous ne distribuez ni flyers, ni cartes de visite.

Bouche-à-oreille

Misez sur la qualité de votre travail et soignez votre relationnel. Même à l'heure des réseaux sociaux, le bouche-à-oreille continue de faire la preuve de son efficacité. Une personne satisfaite en parle à trois autres, une personne insatisfaite à neuf autres [1].

RÉFÉRENCE
[1] Baromètre international. In : American Express Echo Research ; 2012.

© 2019, Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés

Auteur de cet ouvrage :

Nathalie Petit Formatrice et coach en gestion du stress, des émotions et des conflits, elle a été pendant 10 ans journaliste dans la presse professionnelle soignante après avoir lancé et géré sa propre entreprise.

Abdel Iazza Infirmier libéral à Paris depuis 14 ans, il est également le co-fondateur du site inflib.com qui a lancé les premières réunions d'aide à l'installation et au coaching pour jeunes installés. Il a également participé à de nombreux projets tels que EspaceInfirmier, Actusoins ou inzee.care.

Nadine Hesnart Infirmière libérale pendant 42 ans, spécialiste et formatrice NGAP à l'AFCOPIL, elle s'est engagée pour la défense de l'exercice libéral tant en département qu'au niveau national et continue d'être au service de la profession. Elle a notamment été présidente nationale de la FNI de 2002 à 2006 et vice-présidente de la section santé du Fif-Pl (fonds interprofessionnel de formation des professions libérales).

Vous venez de lire un extrait de l'ouvrage Mémo-Guide de l'infirmier libéral, Réussir son installation et optimiser son activité

Je découvre le livre

Voir les articles de la rubrique IFSI/Infirmier

Share
Tweet
Share
Share