L'indispensable en stage d'urologie-néphrologie : Hématurie

9782294763786-indispensable-urologie.png

Découvrez en accès libre la fiche Hématurie de la partie 4 Pathologies de l’ouvrage L'indispensable en stage d'urologie-néphrologie. Cet ouvrage comprend 76 fiches.

1. Hématurie

Définition et physiologie

À explorer systématiquement lorsque le patient a plus de 50 ans, tabagique.

Physiopathologie et mécanismes d’adaptation

  • Hématurie microscopique avec BU positive: attention aux antiseptiques et aux pigments. À confirmer par ECBU ou HLM.
  • Hématurie macroscopique: attention aux urétrorragies, métrorragies, Rifadine, Flagyl, betteraves…

Étiologie

  • Infection urinaire bactérienne ou parasitaire.
  • Cancer de la prostate.
  • Cancer de la vessie et VES: tabac, AINS analgésiques, profession à risques, radiothérapie, chimiothérapie.
  • Endométriose.
  • Si post-infections ORL, glomérulonéphrites.
  • Polykystose rénale.
  • Colique néphrétique, lithiase urinaire.
  • Drépanocytose.
  • AVK.
A lire aussi : Stage infirmier :  toujours avec mon MEMO la présentation de la collection avec de nombreux extraits en accès libre

Diagnostic

Examen clinique

Fosses lombaires, organes génitaux externes, œdèmes des membres inférieurs, HTA, touchers pelviens, état cutané.

Examens complémentaires

  • ECBU, protéinurie et parasitologie des urines de 24 h
  • Cytologie urinaire:
    • Si cylindres hématiques et protéinurie = évoque une origine rénale
    • Si caillot = évoque une origine urologique (rein, vessie, prostate)
  • Cytodiagnostic urinaire (cellules malignes).
  • Échographie réno-vésico-prostatique, voire uro-TDM.
  • Urétrocystoscopie sous AL si BU négative.
  • NFS, plaquettes, bilan d’hémostase, ionogramme sanguin, créatinémie.

Traitement – Comprendre les prescriptions

Traitement des formes terminales/sévères

  • En cas de caillotage: contre-indication au drainage sus-pubien, décaillotage à sonde vésicale à gros œillet.
  • En cas de déglobulisation : transfusion.
  • Cancer vésical.

Conduite à tenir IDE

Caillotage vésical et hématurie macroscopique

Accueil du patient  Compétence 1

Recueil des éléments de l’anamnèse participant à la bonne connaissance de la santé du patient (tabagisme, traitement anticoagulant, cancer connu, fièvre, lithiase, tuberculose).

Prise de constantes Compétence 1

  • Hémodynamique : tension artérielle, pouls +++.
  • Température +++.
  • EVA +++.
  • Bandelette urinaire

Recherche des signes de gravité Compétence 1

En cas de signes de gravité (hypotension, rétention aiguë d’urines) Compétence 4

  • Laisser à jeun, monitoring cardio-tensionnel.
  • Appel du médecin en urgence.
  • En attendant, rassurer le patient, poser une voie veineuse périphérique et prélever NFS, groupe sanguin et RAI.
  • Préparer le matériel de sondage et de décaillottage (champ stérile, compresses, antiseptiques, gants stériles, cupule avec eau stérile, seringue de 50 mL à gros embout, sonde vésicale avec œillets multiples, sonde vésicale double courant).

En cas d’absence de signes de gravité  Compétence 4

  • Installer le patient avec voie veineuse périphérique, repos au lit, bien boire.
  • Évaluer la douleur.
  • Mise en route du traitement médical antalgique.
  • Surveillance tension artérielle et diurèse.

Lavage et irrigation sur sonde

  • Définition/indication
    Devant toute hématurie avec caillot cliniquement, échographiquement (décaillotage), en post-opératoire d’une résection trans-urétrale de prostate ou de vessie, d’une pose de sonde urétérale ou de néphrostomie. Vérifier la perméabilité.
  • Matériel nécessaire:
    Lavage: seringue de 50 ou 20 mL selon la sonde, sérum physiologique, gants stériles, compresses avec antiseptiques.
    Irrigation: sonde vésicale double courant (triple voie) avec une tubulure d’irrigation, un sac de recueil de 3 L et une irrigation de 3 L également.
  • Précaution: n’injecter que 2 mL lors du lavage sur sonde urétérale ou de néphrostomie.
  • Complications
    Défaillance hémodynamique par déglobulisation, fièvre, rétention aiguë d’urines.
  • Surveillance
    Quantification et qualité (caillot, couleur) de la diurèse, température, hémodynamique. NFS, bilan de coagulation, créatinémie.
  • Évalution de l’efficacité du traitement  Compétence 5

Vous venez de lire la Fiche 1 Hématurie de la partie 4 Pathologies de l’ouvrage L’indispensable en stage d’urologie-néphrologie

Voici la mise en page de l’ouvrage

Vous venez de lire la fiche Hématurie de la partie 4 Pathologies de l’ouvrage L'indispensable en stage d'urologie-néphrologie.

L'indispensable en stage d'urologie-néphrologie
© 2019, Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés

Auteurs : Morgan Rouprêt et Matthieu Peycelon, avec la collboration de Virginie Lejay

en savoir plus

L'INDISPENSABLE en stage d'urologie-néphrologie
MÉMO STAGE INFIRMIER
Morgan Rouprêt et Matthieu Peycelon
ISBN: 9782294763786
A paraître le 28 août 2019

En savoir plus

Rouprêt et Peycelon

Share
Tweet
Share
Share