Bêtabloquants, une fiche du Méga Guide PHARMACO Infirmier

betabloquants.jpg

Cardiologie : fiche 26 Bêtabloquants

Objectif(s) du traitement

  • Ralentir la fréquence cardiaque.
  • Faire baisser la PA, pour permettre de réduire la morbimortalité cardiovasculaire.
  • Réduire certaines arythmies.

Propriété(s)

  • Effet bradycardisant.
  • Effet antihypertenseur.
  • Effet antiarythmique.

Mécanisme(s) d’action

Blocage des récepteurs bêta-adrénergiques des cellules musculaires myocardiques du nœud sinusal : effet chronotrope négatif (diminution de la fréquence cardiaque), inotrope négatif (diminution de la contractilité cardiaque), bathmotrope négatif (diminution de l’excitabilité cardiaque), dromotrope (diminution de la conduction intracardiaque).

Principaux médicaments

DCI (Spécialité®)

Forme galénique et dosage

Voie

Posologie usuelle

Aténolol (Ténormine®)

Cp. 25 mg, 50 mg, 100 mg

Per os

25–100 mg/j selon la fréquence cardiaque

Nebivolol (Temerit® ou Nebilox®)Cp. 2,5 mg ou 5 mg

Per os

2,5–5 mg/j

Acébutolol (Sectral®)

Cp. 200 mg ou 400 mg

Per os

200 mg/j

Bisoprolol (Détensiel®, Cardensiel®)

Cp. 1,25 mg à 10 mg

Per os

1,25–15 mg/j

Sotalol (Sotalex®)

Cp. 80 mg

Per os

80 mg/j

Indications

  • Hypertension artérielle.
  • Syndromes coronaires aigus quels qu’ils soient : angor d’effort, infarctus, etc. (les bêtabloquants baissent la fréquence cardiaque et diminuent la consommation en oxygène du cœur).
  • Insuffisance cardiaque chronique (les bêtabloquants cardiosélectifs à faibles doses diminuent la tachycardie et régulent le nombre de récepteurs bêta-adrénergiques sur les cellules cardiaques).
  • Prophylaxie de la crise d’angor.

Contre-indications

  • Asthme.
  • Bronchite chronique obstructive.
  • Bradycardie.
  • Spasme coronaire.
  • Syndrome de Raynaud (vasoconstriction des artères périphériques).

Principaux effets indésirables

  • Asthénie.
  • Bradycardie excessive.
  • Impuissance.
  • Spasme bronchique/asthme.
  • Insuffisance cardiaque.
  • Hypoglycémie.

En pratique clinique

Conduite du traitement

Traitement per os.

Surveillance

  • Fréquence cardiaque (bradycardie excessive), PA (hypotension), signes respiratoires (asthme, décompensation cardiaque avec dyspnée).
  • ECG systématique.
  • Co-traitement ralentisseur de la fréquence cardiaque : risque majoré de bradycardie.

Conseils aux patients/à la famille

* Pas d'arrêt brutal et sevrage progressif (risque d'effet rebond).
* Patient diabétique : surveillance des signes d'hypoglycémie.
* Patient asthmatique : risque de signes d'obstruction respiratoire.
* Éviter une consommation importante de boissons alcoolisées.

Méga Guide PHARMACO infirmier
© 2016, Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés

Vous venez de lire la fiche 26 de l'ouvrage Méga Guide PHARMACO infirmier

Auteurs

Laurent Chouchana est pharmacologue à l’hôpital Cochin à Paris, au sein du centre de pharmacovigilance et d’information sur le médicament. Il participe également à l’enseignement de la pharmacologie au sein de la faculté de
médecine de l’Université Paris Descartes.

Nadine Dussaule est cadre formatrice à l’IFSI où elle enseigne notamment l’UE 2.11 « Pharmacologie et thérapeutiques » aux étudiants des semestres 1, 3 et 5. Elle participe également à l’organisation et à l’évaluation de cet enseignement dans le cadre du partenariat entre la faculté de médecine de l’Université Paris Descartes et 6 IFSI de la région parisienne.

Méga Guide PHARMACO Infirmier
Laurent Chouchana, Nadine Dussaule
ISBN: 9782294747700
Paru le 31 août 2016

En savoir plus

Chouchana

Share
Tweet
Share
Share