Relais des différentes contraceptions

Certaines situations cliniques, ou parfois le souhait de la femme, imposent une modification d’une méthode contraceptive pour une autre. Il est donc important de connaître les informations pratiques pour effectuer le relais afin d’assurer la continuité de l’efficacité contraceptive.

Relais d’une COP vers une autre COP

■ En cas de maintien de la voie orale :

● prendre les nouveaux comprimés à la date habituelle de la contraception précédente ;
● enchaînement simple des plaquettes.

■ En cas de changement de voie d’administration de la COP :

● appliquer le premier patch le jour où la nouvelle plaquette aurait dû débuter ;
● introduire le premier anneau le jour où la nouvelle plaquette aurait dû débuter.

Relais d’une COP vers une CP par voie orale

■ COP par voie orale vers une CP par voie orale :

● débuter la CP par voie orale de préférence le lendemain du dernier comprimé actif de la COP ;
● efficacité immédiate de la CP ;
● attention à ne pas prendre les éventuels comprimés placebo ;
● en cas de relais différé, utiliser une contraception locale durant 7 jours.

■ COP par voie vaginale vers une CP par voie orale :

● débuter la CP par voie orale de préférence le jour du retrait de l’anneau ;
● efficacité immédiate de la CP ;
● en cas de relais différé, utiliser une contraception locale durant 7 jours.

■ COP par voie transdermique vers une CP par voie orale :

● débuter la CP par voie orale de préférence le jour du retrait du patch transdermique ;
● efficacité immédiate de la CP ;
● en cas de relais différé, utiliser une contraception locale durant 7 jours.

Relais d’une COP vers une CP par implant

■ COP par voie orale vers une CP sous-cutanée :

● insertion de l’implant de préférence le lendemain du dernier comprimé actif de la COP ;
● attention à ne pas prendre les éventuels comprimés placebo.

■ COP par voie vaginale vers une CP sous-cutanée : insertion de l’implant de préférence le jour du retrait de l’anneau.

■ COP par voie transdermique vers une CP sous-cutanée : insertion de l’implant de préférence le jour du retrait du patch transdermique. L’insertion doit avoir lieu au plus tard le premier jour des règles. Si la pose a lieu après le premier jour des règles, une contraception mécanique (préservatif) doit être utilisée pendant au moins 7 jours. Relais d’une COP vers un DIU

■ Pose du dispositif (DIU-LNG ou du DIU-Cu) pendant ou en fin de règles.

■ Efficacité immédiate du DIU. Relais d’une CP vers une autre CP

■ CP par voie orale vers CP par implant : pose de l’implant n’importe quel jour de prise de CP par voie orale au plus tard 24 h après la prise du dernier comprimé de la plaquette.

■ CP par voie orale vers DIU-LNG : insertion du DIU n’importe quel jour de prise de CP par voie orale au plus tard 24 h après la prise du dernier comprimé de la plaquette.

■ CP par voie intra-utérine vers CP par implant ou inversement :

● pose de l’implant le jour du retrait du DIU-LNG ;
● insertion du DIU-LNG le jour de l’ablation de l’implant.

■ CP par voie orale vers une autre CP par voie orale : prise du nouveau comprimé n’importe quel jour de prise de CP par voie orale au plus tard 24 h suivant la prise du dernier comprimé de la plaquette.

Relais d’une CP vers une COP

■ CP par voie orale vers une COP quelle que soit la voie d’administration :

● s’il existe des règles régulières, arrêt de la CP le premier jour des règles et débuter immédiatement la COP avec le 1er comprimé ou le patch ou l’anneau vaginal suivant la COP choisie ;
● dans tous les autres cas, débuter la COP choisie immédiatement après arrêt de la CP en y associant une contraception mécanique pendant 7 jours.

■ CP par implant vers une COP quelle que soit la voie d’administration : débuter la COP le jour du retrait de l’implant en y associant une contraception mécanique de 7 jours.

■ CP par voie intra-utérine vers une COP quelle que soit la voie d’administration : débuter la COP le jour du retrait du DIU en y associant une contraception mécanique de 7 jours.

Relais d’une contraception par voie intra-utérine vers une autre contraception

En cas de retrait du DIU programmé

■ Débuter la nouvelle contraception le premier jour des règles afin de pouvoir procéder ensuite à l’ablation du DIU en toute sécurité.
■ Efficacité contraceptive immédiate de la nouvelle contraception.

En cas de retrait du DIU en urgence

■ Utilisation d’une contraception mécanique type préservatif jusqu’aux règles suivantes.
■ Débuter la nouvelle contraception au premier jour des règles suivantes.
■ Possibilité de démarrer à n’importe quel moment du cycle (méthode quickstart) avec utilisation concomitante de préservatif pendant 7 jours.
■ Au moindre doute Ë test de grossesse.

En l’absence de règles (DIU-LNG)

■ Utilisation d’une contraception mécanique pendant au moins 7 jours avant la date prévue du retrait.
■ Poursuivre la contraception mécanique jusqu’à ce que la nouvelle contraception soit efficace.

© 2017, Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés

Vous venez de lire la fiche 18 de l’ouvrage Guide pratique de la contraception

Par

Brigitte Raccah-Tebeka Praticien hospitalier, endocrinologue et gynécologue à l’hôpital Robert-Debré de Paris
Geneviève Plu-Bureau Professeur des universités, praticien hospitalier et gynécologue à l’hôpital Cochin-Port-Royal, université Paris Descartes

Share
Tweet
Share
Share