Passer au contenu principal

Votre navigateur n’est malheureusement pas entièrement pris en charge. Si vous avez la possibilité de le faire, veuillez passer à une version plus récente ou utiliser Mozilla Firefox, Microsoft Edge, Google Chrome, ou Safari 14 ou plus récent. Si vous n’y parvenez pas et que vous avez besoin d’aide, veuillez nous faire part de vos commentaires.

Nous vous serions reconnaissants de nous faire part de vos commentaires sur cette nouvelle expérience.Faites-nous part de votre opinion(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Elsevier
Publier avec nous
Connect

Faire face à une inondation dans un Ehpad

France | 22 juin 2023

Par Anne Claire Nonnotte

L'Aide-Soignante

L'Aide-Soignante

Nous vous proposons de découvrir un extrait de la revue L'Aide-Soignante

Faire face à une inondation dans un Ehpad

Céline Palluau : Cadre de santé, Sylvie X : Aide-soignante Ehpad Petit-Pierre, 22, rue Notre-Dame, 45450 Fay-aux-Loges, France *Auteur correspondant.

Résumé

Certains établissements d’hébergement pour personnes âgées sont situés en zone inondable. En 2016, à Fay-aux-Loges (Loiret), une forte crue impose en pleine nuit l’évacuation de l’établissement. Tous les professionnels, les services de secours, les services municipaux et les bénévoles se mobilisent. Témoignages.

La vie est paisible dans la commune de Fay-aux-Loges dans le Loiret (45) où se situe l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) Petit-Pierre. Près de 120 résidents y coulent des jours heureux et sereins. À l’exception du lundi 30 mai 2016 qui restera gravé dans nos mémoires.

Une crue sans précédent

Le site est placé à 12 h15 en vigilance météorologique orange pluie-inondation en raison d’une forte crue du canal d’Orléans, distant de quelques mètres de l’Ehpad. Cette course contre la montre entraîne la mise en œuvre de moyens comme le pompage par le personnel afin de limiter les infiltrations au sous-sol. Tous les moyens humains, tant par le dévouement des agents municipaux que par la spontanéité des bénévoles, sont mobilisés. L’utilisation de pompes supplémentaires est requise mais elles s’avèrent impuissantes face à la rapidité de la crue.

Les eaux montent de dix centimètres par heure. L’intervention des sapeurs-pompiers est plus que nécessaire pour pomper les eaux avec du matériel d’une plus grande capacité. Des maçons bénévoles montent aussi deux rangées de parpaings en toute hâte au sous-sol de l’établissement.

Malgré tous les efforts fournis, à 0 h 30, le canal sort de son lit. Les moyens jusque-là mis en œuvre ne suffisent plus pour contenir l’inondation du sous-sol de l’établissement. Nous sommes contraints de quitter l’Ehpad.

L’évacuation

Le 31 mai, à 1 h 30, les services de police et les sapeurs-pompiers arrivés sur place se mobilisent en un temps record pour évacuer les résidents.

Les agents de l’Ehpad réveillent dans le calme les résidents et les préparent afin de les regrouper dans la salle à manger. Le maire fait préparer la salle des fêtes. Les agents de la Croix-Rouge y installent des lits, des couvertures et des bouteilles d’eau. La direction de l’établissement oriente les résidents : les plus fragiles sont dirigés vers le centre hospitalier de secteur, les autres résidents vers la salle des fêtes.

Les sapeurs-pompiers descendent chaque personne âgée avec leur brancard par les escaliers car l’ascenseur doit être laissé hors d’usage.

Agents municipaux, animatrice de l’Ehpad, aides-soignants, infirmiers, pharmacien, médecins, directeur de l’établissement, personnels d’Électricité réseau distribution France (ERDF), sapeurs-pompiers, ambulanciers, secouristes de la Croix-Rouge française, bénévoles, habitants de la commune, tous unis se mettent à l’œuvre.

Pour atténuer l’angoisse des familles, la direction les informe que tous les résidents sont évacués. Le pharmacien de la commune, touché lui aussi par l’inondation, apporte son aide et propose du matériel et des médicaments si besoin. Le médecin coordonnateur est présent et surveille l’état de santé des patients. Une chaîne de solidarité se crée spontanément, et tout s’organise avec fluidité. Une noria incessante entre l’Ehpad et la salle des fêtes permet de mettre à l’abri les personnes âgées rapidement et sans panique, même si l’eau monte très vite et menace d’atteindre le compteur électrique.

Avec un administrateur de garde, nous fermons toutes les portes des chambres à clé et nous nous assurons que personne n’est resté dans les chambres et les circulations. Lorsque les derniers résidents ont quitté la structure, les agents d’ERDF la sécurisent en coupant le courant électrique. Aucune victime n’est à déplorer. La porte de l’Ehpad doit être fermée ; la gorge serrée, la directrice a du mal à trouver la serrure. Nous laissons désormais l’établissement abandonné au canal…

Les jours suivants

Le lendemain, tous ceux qui ont œuvré la nuit ont peu dormi. Un hébergement est trouvé pour l’ensemble des résidents, à l’exception d’une vingtaine qui, en raison de l’inondation routière, ne partiront que 48 heures plus tard. L’eau se retire doucement. Un premier constat nous montre 1,6 mètre d’eau toujours présente dans le sous-sol, qu’il faudra pomper.

Les jours suivants, les familles sont contactées pour venir récupérer des affaires de leurs proches. Ils n’étaient partis qu’avec ce qu’ils portaient sur eux cette nuit-là.

Le personnel est déployé dans d’autres structures ou vers le second site de l’Ehpad, épargné par ces inondations. L’établissement est progressivement réinvesti mi-novembre, soit six mois plus tard. Les résidents reprennent assez vite leurs habitudes.

Avantapres

Avantapres

Conclusion

L’organisation a été parfaite et l’évacuation s’est déroulée le plus sereinement possible pour les résidents, qui l’ont vécue comme un “exode”. L’évacuation a été une réelle prouesse pour tous du fait de la dépendance des résidents, de l’heure tardive et des locaux devenus hostiles.

Déclaration de liens d’intérêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de liens d’intérêts.

© 2020  Publié par Elsevier Masson SAS.

Vous venez de découvrir un article de la revue L'Aide-Soignante

Je découvre la revue

Découvrez l'ensemble des articles dans cette spécialité

L'ensemble des produits sur notre site e-commerce

Temoignage

Temoignage