Passer au contenu principal

Votre navigateur n’est malheureusement pas entièrement pris en charge. Si vous avez la possibilité de le faire, veuillez passer à une version plus récente ou utiliser Mozilla Firefox, Microsoft Edge, Google Chrome, ou Safari 14 ou plus récent. Si vous n’y parvenez pas et que vous avez besoin d’aide, veuillez nous faire part de vos commentaires.

Nous vous serions reconnaissants de nous faire part de vos commentaires sur cette nouvelle expérience.Faites-nous part de votre opinion(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Elsevier
Publier avec nous
Connect

Dermatologie Conduite d’une prestation UV

25 septembre 2023

Dermatologie Conduite d’une prestation UV

Dermatologie Conduite d’une prestation UV

Nous vous invitons à découvrir le chapitre 2 L'ACNÉ du Cahier 3. Dermatologie - Conduite d'une prestation UV(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre) de la collection Les cahiers de l'étudiant pour réussir votre CAP/BP/Bac Pro/ BTS en Esthétique Cosmétique Parfumerie

 Cahier 3. Dermatologie - Conduite d'une prestation UV

Cahier 3. Dermatologie - Conduite d'une prestation UV

Voir les 6 titres de la collection

Cahier 1 Organisation du corps humain Cahier 2 Biologie cutanée Cahier 3 Dermatologie / Conduite d’une prestation UV Cahier 4 Les phanères Cahier 5 Les produits cosmétiques Cahier 6 Les matériels et instruments utilisés dans les soins esthétique

Sommaire

PARTIE 1 DERMATOLOGIE Les tourments de la peau (chapitres 1 à 4)

PARTIE 2 CONDUITE D’UNE PRESTATION UV La peau face au soleil (chapitres  5 à 9)

liste des chapitres

  1. Reconnaissance de différentes maladies de la peau à partir de l’observation de « lésions élémentaires» à la surface de la peau

  2. L’acné

  3. Les tumeurs cutanées

  4. La pathologie des annexes cutanées

  5. Les réactions de la peau aux rayonnements UV

  6. Les risques pour la peau et l’œil liés à l’exposition aux UV

  7. Les règles en matière de photoprotection

  8. Les appareils de bronzage ; fonctionnement et entretien

  9. La réglementation française relative aux appareils utilisant des rayonnements UV

CHAPITRE 2 

L’ACNÉ
Message clé
  • L’acné touche 80 % des adolescents (on parle d’acné juvénile), toutes ethnies confondues. Un pourcentage tellement élevé que la définition de l’acné en tant que « maladie », est discutée par certains. La dermatose s’invite également chez 20% des femmes adultes.

  • Cette dermatose se manifeste par des lésions différentes présentes en même temps sur la peau.

Je dois savoir :

Toutes formations

- les manifestations et les localisations habituelles ;

- les facteurs favorisants et / ou aggravants ;

- le mécanisme et / ou l’agent causal ;

- les limites d’intervention de l’esthéticien(ne) ; ou les précautions à prendre lors des soins esthétiques

1. L’ACNÉ JUVÉNILE : DES LÉSIONS DIFFÉRENTES PRÉSENTES EN MÊME TEMPS SUR LA PEAU

MANIFESTATIONS : DES « BOUTONS » DIFFÉRENTS

L’acné juvénile est caractérisée par l’association chez un même sujet de différentes lésions en même temps : comédons fermés et ouverts, papules, pustules. C’est la raison pour laquelle l’acné est dite polymorphe (= qui a plusieurs aspects).

L’évolution de l’acné est traînante, et se fait par poussées sur plusieurs années

L’évolution de l’acné

LOCALISATIONS : LES RÉGIONS À FORTE DENSITÉ EN GLANDES SÉBACÉES

LOCALISATIONS : LES RÉGIONS À FORTE DENSITÉ EN GLANDES SÉBACÉES

FACTEURS DE SURVENUE FAVORISANTS OU AGGRAVANTS

FACTEURS DE SURVENUE FAVORISANTS OU AGGRAVANTS

AGENTS CAUSALS DE L’ACNÉ, MALADIE DU FOLLICULE PILO-SÉBACÉ

AGENTS CAUSALS DE L’ACNÉ, MALADIE DU FOLLICULE PILO-SÉBACÉ

Pourquoi le point blanc devient-il noir ?

  • On parle d’ « oxydation » du sébum.

  • Pourquoi ne pas accuser la mélanine produite par les mélanocytes qui siègent dans la couche basale de l’épiderme qui borde le canal pilaire ? D’autant que le sébum n’est noir qu’en surface : il s’éclaircit de plus en plus vers le bas, où il a moins séjourné…

Conduite à tenir de l’esthéticien(ne) en présence de l’acnéique.

  • Cinq vérités incontournables à connaitre et à faire savoir.

    • 1. L’acné est une maladie dermatologique et donc l’affaire des médecins.

    • 2. La stratégie thérapeutique est bien codifiée et efficace à tous les stades, à condition d’être respectée par le patient.

    • 3. Le traitement est souvent long et fastidieux et ses résultats ne sont pas forcément spectaculaires d’emblée. Il faut tenir bon !

    • 4. Cette dermatose doit être prise en charge précocement pour éviter les cicatrices, un risque majeur.

    • 5. Marteler qu’il ne faut pas martyriser les boutons

    • Le but de la toilette de la peau acnéique: débarrasser la surface de l’épiderme de ses impuretés et de l’excès de sébum sans l’irriter. La toilette, tout en restant efficace, ne doit surtout pas être agressive cherchant à « décaper la peau ». Sinon, il se produira un effet rebond : une séborrhée réactionnelle. Il faut utiliser des produits d’hygiène doux : laits démaquillants pour peaux grasses ou pour peaux à tendance acnéique, pains dermatologiques… Le rinçage sera soigneux avec une lotion astringente sans alcool. Cette toilette est faite le soir, une ablution d’eau suffisant le matin. Pour les hommes, le rasage mécanique est recommandé.

    • Les crèmes hydratantes sont souvent nécessaires pour contrecarrer la sécheresse cutanée induite par certains traitements anti-acnéiques locaux.

  • Des principes pour la toilette et des conseils concernant les cosmétiques à faire accepter par le jeune acnéique.

  • Les produits de protection solaire sont indispensables en période d’ensoleillement du fait de l’épaississement de la couche cornée provoquée par les UVB qui obstrue davantage les infundibula pilaires.

  • Le maquillage est autorisé, avec des produits choisis dans les gammes appropriées, testés pour ne pas favoriser l’apparition de comédons (produits non « comédogènes »). Il sera enlevé minutieusement tous les soirs.

Le maquillage [...] a pour but et pour résultat de faire disparaître du teint toutes les taches que la nature y a outrageusement semées [...].

C. Baudelaire, Éloge du maquillage

  • Des réponses à des idées reçues

    • « L’acné est une maladie infectieuse et contagieuse. »

      Non. L’acné n’est pas une « infection » cutanée et n’est bien entendu pas transmissible.

    • « Le soleil guérit l’acné. »

      Non. Le soleil est un faux ami de l’acnéique : papules et pustules sèchent, la peau est plus douce au toucher mais seulement le temps des vacances. Attention au retour, car les UVB du soleil généreux de l’été ont épaissi la couche cornée du canal pilo-sébacé et l’écoulement du sébum sera encore plus difficile. Ce qui se traduit par une explosion de comédons à l’automne.

    • « L’acné dure 10 ans ! Et ça passe tout seul. »

      Non.L’acné n’est pas une fatalité : il existe des traitements pour lui faire la peau !

    • « Tu as des boutons parce que tu manges trop de charcuterie et de chocolat ! »

      Non. On n’a jamais prouvé que le chocolat provoque de l’acné

2. L’ACNÉ DE LA FEMME ADULTE
L’ACNÉ DE LA FEMME ADULTE

L’ACNÉ DE LA FEMME ADULTE

  • Définition Cette acné tardive, aujourd’hui relativement fréquente est une acné cliniquement évolutive après 25 ans.

  • Particularités

    • Cette forme d’acné n’est pas forcément le prolongement d’une acné juvénile.

    • Elle siège dans le bas du visage (parties basses des joues, menton)

Flash info

Les auteurs

Gérard Peyrefitte Docteur en médecine, enseignant en biologie et dermatologie

Avec la collaboration de

Bernard Rolly Docteur en phytochimie, enseignant en biologie Formateur agréé QUALIANOR pour la certification UV

Illustrations originales de

Jérôme Camponovo Docteur en médecine, illustrateur médical

Dermatologie - Conduite d'une prestation UV © 2023 Elsevier Masson SAS Tous droits réservés

Cahier 3. Dermatologie - Conduite d'une prestation UV Les cahiers de l'étudiant - CAP BP Bac Pro BTS Gérard Peyrefitte, Marie-Claude Martini, Jérôme Camponovo ISBN 9782294783814 2023

en savoir plus(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Voir toutes nos publications sur elsevier-masson.fr(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre)

 Cahier 3. Dermatologie - Conduite d'une prestation UV

Cahier 3. Dermatologie - Conduite d'une prestation UV