Passer au contenu principal

Votre navigateur n’est malheureusement pas entièrement pris en charge. Si vous avez la possibilité de le faire, veuillez passer à une version plus récente ou utiliser Mozilla Firefox, Microsoft Edge, Google Chrome, ou Safari 14 ou plus récent. Si vous n’y parvenez pas et que vous avez besoin d’aide, veuillez nous faire part de vos commentaires.

Nous vous serions reconnaissants de nous faire part de vos commentaires sur cette nouvelle expérience.Faites-nous part de votre opinion(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Elsevier
Publier avec nous
Connect

Dengue - Pathologies en un coup d'oeil pour les infirmiers

14 juin 2023

Dengue

Pathologies en un coup d'oeil pour les infirmiers : La Dengue

Cornec, Stéphane;

Découvrez l'essentiel à savoir sur La dengue, cette infection virale transmise par la piqûre d'un moustique. Le réchauffement climatique et les mouvements de population à travers le monde ont créé les conditions favorables à l'expansion de la maladie, estimée à 50 millions de cas annuels.

Pathologies en un coup d'oeil pour les infirmiers(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre), 14-15

Définition

Étiologie

Signes cliniques

La dengue est une infection virale transmise par la piqûre d'un moustique du genre Aedes. Le réchauffement climatique et les mouvements de population à travers le monde ont créé les conditions favorables à l'expansion de la maladie, estimée à 50 millions de cas annuels.

La dengue est transmise par un arbovirus (un virus présent chez des arthropodes). Le vecteur de la maladie est un moustique du genre Aedes.         Le virus possède 4 sérotypes différents.        Une personne peut donc être contaminée 4 fois avant d'être immunisée.

Après une période d'incubation de quelques jours :

*forte pyrexie

*céphalées

* nausées

* vomissements

*douleurs articulaires

*douleurs musculaires

*rougeurs

*fragilité capillaire.

La durée des symptômes est de 2 à 7 jours, auxquels s'ajoute une convalescence d'une quinzaine de jours.

(Source : INSERM)

Complications

Examens

Traitements

La forme grave de la dengue représente environ 1 % des cas et concerne généralement les enfants de moins de 15 ans. Elle peut entraîner des atteintes organiques graves, des hémorragies, des détresses respiratoires…        

Outre l' examen clinique et l' anamnèse (importante car une maladie tropicale peut entraîner un retard de diagnostic), une ponction veineuse permet de mettre en évidence le virus.

Il n'existe pas à ce jour de traitement spécifique ou prophylactique. En raison du risque hémorragique de la forme sévère, il faut éviter de prendre de l'aspirine ou des anti-inflammatoires.         La piste vaccinale est actuellement explorée. La prévention reste la meilleure défense :

*lutte contre le vecteur (éliminer les eaux stagnantes où les larves se reproduisent…)

*port de vetements imprégnés d'anti-moustiques

*dormir sous moustiquaire...

Découvrez les Pathologies liées à la chaleur