Passer au contenu principal

Votre navigateur n’est malheureusement pas entièrement pris en charge. Si vous avez la possibilité de le faire, veuillez passer à une version plus récente ou utiliser Mozilla Firefox, Microsoft Edge, Google Chrome, ou Safari 14 ou plus récent. Si vous n’y parvenez pas et que vous avez besoin d’aide, veuillez nous faire part de vos commentaires.

Nous vous serions reconnaissants de nous faire part de vos commentaires sur cette nouvelle expérience.Faites-nous part de votre opinion(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Elsevier
Publier avec nous
Connect

ANATOMIE : La référence tout au long des années de médecine

27 juin 2022

Par Monique Remillieux

Un ouvrage fonctionnel, synthétique, pratique et  richement illustré

A l’occasion de la sortie du Manuel d'anatomie descriptive, fonctionnelle et clinique, nous avons interrogé ses trois co-auteurs, Fabrice Duparc, Sophie Dupont, Michel Montaudon, tous trois professeurs d’anatomie dans les facultés de médecine de Rouen, Paris et Bordeaux.

Table des matières

Partie 1 : Introduction d’anatomie générale

Introduction Chapitre 1 : Orientations et mouvements - Chapitre 2 : Tissus - Chapitre 3 : Régions et appareils - Chapitre 4 : Imagerie médicale

Partie 2 : Organisation des grandes régions

Chapitre 5 : Tête - Chapitre 6 : Cou - Chapitre 7 : Tronc - Chapitre 8 : Membres

Partie 3 : Grands appareils

Chapitre 9 : Appareil tégumentaire - Chapitre 10 : Appareil locomoteur - Chapitre 11 : Appareil nerveux - Chapitre 12 : Appareil sensoriel - Chapitre 13 : Appareil cardiovasculaire - Chapitre 14 : Appareil respiratoire - Chapitre 15 : Appareil digestif - Chapitre 16 : Appareil urinaire - Chapitre 17 : Appareil génital - Chapitre 18 : Appareil endocrinien

Pourquoi ce nouvel ouvrage d’anatomie pour les étudiants en médecine ?

Ce nouvel ouvrage répond à la nécessité de proposer aux étudiants un ouvrage fonctionnel, synthétique, pratique, et  richement illustré. L’approche originale d’une organisation régionale puis par appareils répond parfaitement au cheminement de l’apprentissage de l’anatomie.

C’est l’ouvrage que nous aurions tous les trois aimé avoir à disposition étudiants.

Pouvez-vous nous dire comment votre « trio » d’auteurs a fonctionné ?

Parfaitement bien, nous nous sommes répartis les chapitres et avons beaucoup échangé pour ne pas être redondant d’un chapitre à l’autre. Nous avons effectué une relecture commune de chacun de nos chapitres qui a apporté beaucoup d’homogénéité et de rigueur. Nous avons eu en permanence le souci de clarté que nous ont appris des années d’expérience :

  • de cours « en bas de l’amphi ! », et de questions de nos étudiants

  • de corrections d’épreuves, à travers le « retour des copies » qui montre les points de difficultés

  • dans toutes les années des études de santé, en formation initiale, en perfectionnement (Masters), en préparation des épreuves classantes nationales qui contiennent en moyenne 10% de questions d’anatomie, en troisième cycle de spécialisation, et en formation continue.

Nous avons pu constater la nécessité de renforcer les bases indispensables et l’organisation globale des grandes régions du corps humain pour mieux assimiler ensuite les grands appareils et leurs fonctions.

Ce manuel est destiné à l’étudiant en PASS et L.AS, des filières MMOK, et tout au long des années d’études de médecine depuis le DFGSM2 jusqu’au DFASM3. Comment est-ce possible ?

L’anatomie est la base des études médicales et paramédicales. Cet ouvrage est suffisamment didactique et synthétique pour que chaque étudiant quel que soit son niveau d’avancée dans les études y trouve ce qu’il y cherche. Comme nous l’évoquions précédemment, l’enseignement de l’anatomie n’est pas l’apprentissage pièce par pièce d’un puzzle difficile à reconstituer dont on oublierait chaque année les éléments appris l’année dernière. Un socle solide de connaissances du corps humain facilitera d’autant l’apprentissage des signes de sa pathologie (la sémiologie) et la justification du soin qui sera apporté (la thérapeutique).

Enfin côté pratique (et non des moindres) : un achat unique qui suivra toute la carrière, bien au-delà du DFASM3.

L’approche est inédite, à la fois régionale et systémique. Pourriez-vous nous en démontrer l’intérêt à partir d’un exemple ?

Deux exemples sont révélateurs : le thorax et le système nerveux, qui inquiètent souvent les étudiants :

  • Le thorax : l’approche régionale présente le contenant (la paroi thoracique) et l’organisation de son contenu. Les repères anatomiques sont exposés avec le tronc, associés à des coupes schématiques et d’imagerie (p172). Ils sont revus en partie dans l’appareil locomoteur (p327) avec les projections vertébrales des principaux reliefs visibles et palpables, indispensables pour un bon examen clinique. Les éléments du contenu intrathoracique sont revus de manière descriptive dans les appareils concernés : le cœur et les vaisseaux dans l’appareil cardiovasculaire, les poumons et les bronches dans l’appareil respiratoire. Cette présentation permet de mieux associer à ces organes leurs fonctions respectives.

  • L’organisation topographique du système nerveux, central, périphérique et autonome, conduit à la présentation logique des fonctions des structures anatomiques mises en place (anatomie des voies fonctionnelles, anatomie sensorielle). La neuro-anatomie trop souvent considérée comme un redoutable spectre par les étudiants prend ainsi toute sa valeur descriptive indispensable à la compréhension des symptômes et grands syndromes et bien entendu à leur prise en charge.

L’iconographie est très riche : plus de 1000 illustrations. D’où proviennent-elles et comment les avez-vous sélectionnées ?

Les images utilisées proviennent du Gray’s Anatomie pour les étudiants(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre), de l’Atlas du Gray’s(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre), de l’Atlas d’anatomie de P Abrahams, et de dessins personnels de nos enseignements. Aux dessins volontairement schématiques et clairs viennent s’ajouter des vues de pièces anatomiques (os secs, vue de dissections anatomiques) et des vues d’imagerie médicale. Les étudiants ne sont pas tous sensibles à la même présentation certains apprécient et mémorisent plus facilement un ouvrage qu’une autre présentation. La richesse et la diversité des illustrations a pour objectif de mieux solliciter la mémoire visuelle, qui sera d’autant plus mise en jeu que le lecteur appréciera la présentation. Cette sélection nous a conduits à retenir les images les plus appropriées.

Un mot sur les compléments en ligne qui enrichissent l’ouvrage ?

Les compléments en ligne apportent des moyens d’auto-évaluation, de répétition et d’entraînement à l’étudiant, chapitre par chapitre. La constitution d’une banque de questions ne connait pas de limite en théorie. Les questions indiquées sont des questions-types que nous avons déjà utilisées dans l’élaboration des contrôles de connaissances. Ces compléments pourront être enrichis au fil des éditions. Nous ne pouvons qu’encourager les étudiants à créer eux-mêmes des questions inspirées de ces modèles pour développer l’auto-évaluation et le travail en petits groupes en ciblant les points-clés des différents chapitres.

Un conseil pour les étudiants qui éprouvent des difficultés dans l’apprentissage de l’anatomie ?

Commencez en toute logique par le chapitre des généralités. Dans nos expériences partagées d’enseignants, ces connaissances-socles sont souvent insuffisantes, et la compréhension des différents appareils devient alors difficile. Nous avons volontairement développé l’anatomie de surface (anatomie palpatoire). Posez-vous les questions : « quelle structure suis-je en train de palper, de voir en relief ? » « Quels sont les éléments sous-jacents ? » Puis par effet de cascade quelle est sa morphologie ? Quels sont ses principaux rapports ? Quelle est l’innervation de cette structure ? Quelle est sa vascularisation ? Quelle est sa fonction ? Vous y trouverez progressivement de l’assurance dans votre examen clinique, et cette réflexion répétée ancrera vos connaissances dans votre mémoire (fichier de données) ainsi que votre compétence dans leur utilisation (fichier d’exploitation). L’expérience prouve que nous perdons régulièrement une partie de nos données mémorisées. Un des objectifs de cet ouvrage est la possibilité d’y retourner à volonté pour rafraichir et entretenir vos connaissances et compétences. L’index exhaustif placé à la fin du livre facilite le retour rapide aux informations essentielles.

Manuel d’anatomie descriptive, fonctionnelle et clinique © 2022, Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés

Manuel d'anatomie descriptive, fonctionnelle et clinique Fabrice Duparc, Sophie Dupont, Michel Montaudon ISBN  9782294763472 2022

en savoir plus(S’ouvre dans une nouvelle fenêtre)

Anatomie, Physiologie, Sémiologie de la PASS aux EDN

Anatomie

Études de médecine