Lumière sur le libre accès

5 faits surprenants sur Elsevier et le libre accès

Vous serez peut-être surpris d'apprendre qu'en plus d'éditer en libre accès, Elsevier est le deuxième plus grand éditeur de libre accès au monde.

Laissez-nous lever le voile sur cinq faits que vous ne connaissez probablement pas sur Elsevier et sur le libre accès (OA).

Fait 1 : Elsevier et l'édition en libre accès

En 2017, nous sommes devenus le deuxième plus grand éditeur de libre accès au monde avec plus de 20 000 articles en accès libre et encore des milliers d'articles en plus disponibles via le libre accès vert (« green open access »).

Nos options de libre accès comprennent :

Libre accès or :

Après publication, l'article final sera publié en libre accès sur ScienceDirect et disponible immédiatement auprès de tous. Les auteurs peuvent choisir de publier leur article sous une licence utilisateur commerciale (CC-BY) ou non commerciale (CC-BY-NC-ND).

Nous publions :

  • Plus de 170 revues en libre accès
  • plus de 1 850 revues hybrides

Libre accès vert :

Après publication, une ébauche d'un article peut être rendue disponible auprès du public après un certain délai (connu sous le nom de période d'embargo). Les auteurs ne doivent payer aucun frais, le libre accès vert étant financé par le modèle d'abonnement.  Les manuscrits des auteurs doivent comporter une licence utilisateur CC-BY-NC-ND.

  • Toutes nos revues offrent une option d'auto-archivage aux auteurs
  • 108 de nos revues comportent des archives ouvertes
  • Nous soutenons les partenaires CHORUS pour les manuscrits ouverts

Utilisation du libre accès dans le secteur

En 2016, environ 2,1 millions d'articles réservés aux abonnés et 0,5 million d'articles en libre accès ont été publiés dans le monde entier.

Le libre accès représente maintenant environ 20 % de la quantité totale d'articles produits chaque année.

Chez Elsevier, en 2016, nous avons publié 420 000 articles dont plus de 20 000 en libre accès.

Fait 2 :
nos tarifs APC sont compétitifs

Les frais de publication d'article (APC) d'Elsevier sont comparables à ceux d'autres éditeurs.

Nous éditons les meilleurs articles en libre accès (sur la base de mesures d'impact des citations), à la fois pour l'accès libre et pour des titres hybrides, et nos APC restent inférieurs ou égaux à la moyenne du secteur.

Notre liste de tarifs APC est accessible au public.

Chez Elsevier, nous ne facturons pas nos abonnés pour l'édition en libre accès et nous ne prenons en compte les abonnés que pour la tarification des titres avec abonnement.

Fait 3 :
nous rendons plus facile la recherche et l'utilisation de contenu OA

Les articles sur ScienceDirect comportent la mention « Libre accès », et vous pouvez effectuer une recherche, les parcourir et même définir des alertes pour les revues en libre accès.

Vous pouvez également rechercher des articles en libre accès dans les titres hybrides en utilisant le filtre « en libre accès ».

Tous les articles en libre accès sur ScienceDirect comportent clairement une licence utilisateur pour aider les utilisateurs à comprendre comment l'article peut être réutilisé.

Scopus indexe 3 476 revues en libre accès de plus de 5 000 éditeurs.

Nous travaillons également pour rendre possible la recherche en libre accès au niveau de l'article au sein de Scopus.

Chercher des articles OA

Fait 4 : Elsevier soutient le libre accès vert

Les chercheurs sont de plus en plus soumis à mettre leur recherche en libre accès par leurs organismes de financement.

Dans le monde entier, les différents organismes de financement imposent cela à leurs chercheurs subventionnés de diverses façons mais, dans la majorité des cas, les politiques favorisent le libre accès vert :

Il y a un réel intérêt pour le libre accès vert dans le monde entier

Carte : libre accès vert et or au niveau mondial

Liens directs vers les politiques


Elsevier aide les chercheurs à se conformer plus facilement aux normes. Nous avons établi un certain nombre d'accords avec les organismes de financement et nous soutenons également CHORUS dans de nombreux partenariats.

Nous reconnaissons également qu'un bon nombre de politiques sur le libre accès se concentrent sur le libre accès vert. Pour soutenir cela, nous :

  • Permettons aux auteurs la fonction d'auto-archivage pour toutes nos revues
  • Rendons publiques et consultables publiquement nos périodes d'embargo
  • Fournissons 4 API ScienceDirect pour aider les gestionnaires des archives institutionnelles à chercher et à alimenter leurs répertoires avec des abrégés et des métadonnées des auteurs affiliés
  • Implémentons CHORUS pour les partenaires et les partenaires pilotes CHORUS
  • Mettons gratuitement à disposition les archives ouvertes sur ScienceDirect dans 108 revues

Fait 5 : nous encourageons les auteurs à partager leurs données

Elsevier permet aux chercheurs de stocker, de partager, de découvrir et de réutiliser des données. Quelques statistiques :

  • 55 000 utilisateurs ont chaque mois recours aux outils dédiés aux données ouvertes incluant Mendeley Data, Hivebench & Data Search
  • 1,6 million de liens, des articles publiés aux données enregistrées dans plus de 65 répertoires de données externes
  • 3 000 articles dédiés aux données
  • 1 400 ensembles de données publiés et 32 000 ensembles de données supplémentaires créés dans notre répertoire de données - les données Mendeley.
  • Aidez les chercheurs à numériser leurs données sur Hivebench avec 10 000 manuels électroniques complets créés à partir de 25 000 essais enregistrés.

Bien que les avantages des données de recherche ouvertes soient connus, en pratique, la confusion sur le moment et la façon de partager des données de recherche demeure au sein de la communauté scientifique. Un nouveau rapport d'Elsevier et de CWTS en révèle davantage sur les défis des données ouvertes.

Consulter le rapport sur les données ouvertes (en anglais)