Pr Jacques Olivier Bay -  Chef de service d'hématologie clinique et de thérapie cellulaire adulte au CHU Hotel-dieu, Oncologue médical au centre Jean Perrin, Clermont Ferrand

Il y a encore des choses à évaluer de façon à ce que, si toutefois y'avait par exemple une seconde vague,qu'on puisse se réorganiser aussi bien mais en respectant un peu tous les dégâts collatéraux qui ont été "induits". "

Pr Jean Luc Bosson - Professeur et Responsable du Pôle Santé publique du CHU Grenoble - Alpes

" On n’est pas du tout formés à l’intelligence collective, donc c’est un enjeu pour l’hôpital de demain. Il n’y a pas que des problèmes d’argent mais aussi des problèmes de formation."

Pr Paul Frappé - Médecin généraliste, Président du Collège de la Médecine Générale, Professeur en médecine générale

" Quelque part, on a vu émerger des organisations territoriales comme des communautés territoriales professionnelles de santé, de manière Bottom-Up : On a un besoin d'échanger l'information et on va se lier en groupe Whatsapp avec les pharmaciens et infirmières, du coup y'a eu tout ce réseau qui s'est mis en place "

Pr Yonathan Freund -  APHP - Sorbonne Université, Président de la commission scientifique de la SFMU

..."La régulation médicale du SAMU centre 15 a permis vraiment d'améliorer toutes les prises en charge et de ne pas être submergés et a été un énorme atout dans cette crise"

Dr Yoann Gaboreau - Maître de conférence à l'université de  Grenoble, Médecin généraliste

Dr Frédéric Godde -  Chef de service de réanimation, Président de CME Hôpital Avranches Granville

Pr Joseph Gligorov - Cancérologue à l'Institut Universitaire de Cancérologie AP-HP, Sorbonne Université

" L’informatisation est utile et le sera dans l’analyse de ce qui se passe et probablement, si malheureusement les choses devraient perdurer ou évoluer différemment, nous sera utile pour se préparer avec d’autres pandémies ultérieurement. "

Dr Pauline Jeanmougin - Médecine générale, Maître de conférence associé des universités à Nantes, Coordinatrice du site Antibioclic

" Le défi des prochaines années, c'est de mettre un coup d'accélérateur franc pour l'organisation des soins sur le territoire "

Pr Karine Lacombe - Chef de service Maladies Infectieuses, Hôpital Saint-Antoine, Chercheuse et infectiologue (spécialiste du VIH et des hépatites )

Dr Antoine Lemaire - médecin douleur & soins palliatifs, Chef de pôle Cancérologie & Spécialités Médicales au Centre Hospitalier de Valenciennes

" Il y a eu un grand défi autour des coopérations qu'il fallait rendre efficientes. Ce que je retiens de cette crise c'est que finalement tout n'était pas si évident que ça et que rendre ces collaborations efficientes est un travail de tous les jours"

Pr Xavier Lescure - Médecin spécialiste en maladies infectieuses à l'hôpital Bichat, APHP, Chercheur Inserm

" On était dans un système sanitaire un peu rigide et un peu bureaucratique, quand on était obligés de lever cette ce frein là, on fait des prouesses. Je pense qu'on peut considérer qu'on a encore un système de soins en France qui est parmi les plus efficaces. "

Dr Anne Liesse - Chef de service d'Imagerie Médicale, Présidente de CME au CH Roubaix

" On a eu des échanges réguliers avec le GHT et CHU de Lille ce qui a renforcé les liens entre nous ... on s'est auto-dépannés les uns les autres et en allant dans les deux sens... On a également eu des conférences téléphoniques avec les centres semi-privés et même avec les privés "

Pr Gilles Pialoux - Chef de service Maladies infectieuses et tropicales, Hôpital Tenon

Pr Morgan Rouprêt - Urologie, Pitié Salpêtrière, Sorbonne Université, Assistance-Publique des Hôpitaux de Paris

" Au début c'était une petite grippe et puis ça s'est avéré être une forte tempête. Il a fallu donc en tant que citoyen que je réorganise ma vie privée et surtout en tant que médecin que je puisse continuer à mener mes activités professionnelles qui n'étaient plus les mêmes "

Pr Olivier Saint Lary - Médecin généraliste , Professeur à l'UVSQ, Président du Conseil Scientifique du Collège National des Généralistes Enseignants CNGE

Pr Jean-Paul Stahl - Professeur émérite de Médecine Infectieuse, CHU Grenoble Alpes, Rédacteur en chef de Médecine et Maladies Infectieuses

" Le système hospitalier était quand même plutôt bien armé, donc il ne s'agit pas de tout chambouler, je pense par contre qu'il y a des discussions à avoir sur l'amélioration de la circulation de l'information et le décloisonnement en terme de fonctionnement "

Pr Benoît You - Médecin oncologue à l’Institut de cancérologie des Hospices Civils de Lyon

" Alors qu’on pensait qu’on allait dans une médecine de plus en plus spécialisée avec un hôpital de plus en plus sectorisé, on a été capables en 10 jours d’arrêter tout ça et de revenir à une médecine qui permettait de prendre en charge le plus grand nombre avec une seule maladie "

Inscrivez-vous pour suivre nos prochains événements !

  • Je m'inscris