Soutenir les examinateurs

Les examinateurs jouent un rôle central dans la publication scientifique. Elsevier s'appuie sur le processus d'examen par les pairs afin de maintenir la qualité et la validité des articles individuels ainsi que celles des revues les publiant. Nous ne cessons d'améliorer et de moderniser le processus d'examen par les pairs.

Nous savons à quel point il est difficile de trouver des examinateurs, de les fidéliser et de les encourager à respecter les délais. Le portail des examinateurs peut vous aider à travailler avec des examinateurs et à leur donner les instructions, les informations et le soutien dont ils ont besoin pour réaliser le meilleur examen possible. Avec des instructions détaillées et des informations sur l'éthique et les politiques à destination des examinateurs, il rassemble toutes les informations dont ils ont besoin.

Travailler avec les examinateurs

Les examinateurs se font rares. Pour une bonne collaboration avec vos examinateurs et d'excellents résultats, voici quelques conseils.

Soumettre des manuscrits pertinents

  • Les examinateurs sont soumis à de fortes contraintes de temps. Il est donc préférable de ne pas leur faire perdre de temps avec des manuscrits de mauvaise qualité qui seraient refusés de façon catégorique.

Tenir les examinateurs informés

  • Les examinateurs souhaitent connaître la décision éditoriale finale de l'article et consulter les commentaires des autres examinateurs
  • Vous pouvez activer cette fonctionnalité dans l'EES (pour l'activer pour votre revue, parlez-en au directeur de votre revue)

Reconnaître le travail des examinateurs

  • Les examinateurs apprécient que l'on reconnaisse leur travail, même si cela est rare
  • Vous pouvez récompenser les examinateurs en leur allouant des certificats ou des parutions annuelles qui figureront dans la revue

Conseils clés pour travailler avec les examinateurs

  1. Essayer de sélectionner des examinateurs travaillant dans le domaine concerné ; ils trouveront l'article plus pertinent et intéressant et répondront donc plus rapidement. Ils pourront également facilement identifier les références manquantes et autres défauts.
  2. Avoir recours aux membres du comité de rédaction pour l'examen et penser à faire participer les membres moins assidus.
  3. Bien réfléchir avant d'avoir recours à des examinateurs n'ayant pas été actifs dans le domaine de la recherche depuis les cinq dernières années.
  4. Consulter les auteurs récents de la revue, les meilleurs examinateurs sont souvent de jeunes chercheurs ayant récemment publié dans la revue.
  5. Contacter des chercheurs en milieu de carrière (souvent plus lents) afin d'obtenir des recommandations sur des examinateurs appropriés.
  6. Inviter uniquement les examinateurs dont vous avez besoin : inviter plus d'examinateurs que nécessaires peut être mal vu et des examens contradictoires pourraient en découler. Vous pouvez suivre les invitations dans l'ESS.

Fournir des instructions précises

  • Il est très avantageux que les examinateurs jouissent, dès le début du processus d'examen, d'informations et d'instructions incluant des rappels utiles et en temps opportun
  • Établir une politique d'examen par les pairs en fonction de ce qu'attendent les examinateurs
  • Développer un ensemble d'instructions précises à destination de l'examinateur
  • Inclure des délais dans la lettre d'invitation destinée à l'examinateur
  • Définir des rappels automatiques pour les examinateurs et personnaliser les courriers qui leurs sont destinés en y incluant des informations pertinentes

Trouver des examinateurs

Trouver de nouveaux examinateurs tout en conservant les examinateurs appréciés peut s'avérer difficile ; voici certains points sur lesquels Elsevier peut vous aider.

Identifier les examinateurs potentiels en faisant une recherche sur Scopus via la barre de recherche Scopus de la page de tâches de votre EES. Vous pouvez consulter leur travaux publiés, les historiques de citations et le nom de leurs co-auteurs ainsi que définir des alertes de citation pour leur recherche.

Créer une liste de classification des examinateurs pour votre revue, afin de pouvoir faire correspondre les manuscrits au bon examinateur selon son domaine d'expertise.

Construire une base de données composée d'examinateurs appropriés dans l'EES en attribuant les classifications et en ajoutant des notes. Cela vous permet de chercher des examinateurs correspondant aux mots-clés du manuscrit et de définir des actions automatisées comme le fait de pouvoir annuler ou modifier des invitations envoyées à l'examinateur.