Le monde est tellement grand !

MPE1200.jpg

Le monde est tellement grand !

Pour un bébé de quelques mois, les différents éléments qui composent l’environnement sont, la plupart du temps, tout à fait disproportionnés par rapport à sa taille et sa mobilité. L’adulte est un géant, et les objets sont autant d’obstacles qui se dressent devant lui. Une perception qu’il est important de garder à l’esprit.

Par Christine SCHUHL Formatrice petite enfance, conseillère pédagogique

Métiers de la petite enfance

Découvrez cet artice extrait de la revue Métiers de la petite enfance, publié en décembre 2018

Métiers de la petite enfance

Observons ce qui se passe

  • Louis est installé sur le ventre. Âgé d’environ 5 mois, il ne se déplace pas beaucoup et a encore des difficultés à se retourner tout seul.
  • Une fois dans cette position, il ne parvient pas à croiser le regard de cet adulte posté tout près de lui. Il ne voit qu’une main bouger, tenant un objet qui n’est pas forcément reconnaissable. Si Louis tourne la tête, il aperçoit des objets immenses qui jonchent le sol, dans un espace immédiat très encombré. Il n’a aucune perspective visuelle, aucune profondeur pour apercevoir une fenêtre, un jardin, peut-être d’autres enfants, ou des adultes.

Comment remédier aux douces violences ?

  • Il est important de garder à l’esprit cette “perception de bébé”. Tout ce qui compose l’environnement immédiat de l’enfant doit faire l’objet d’une réflexion. Lorsque l’adulte se rapproche du bébé, il se met le plus possible à sa hauteur visuelle et ne se déplace pas trop rapidement. De même, le choix des jeux est effectué en équipe. Ils ne sont pas différents chaque jour, de manière à ce que le bébé retrouve certains objets quotidiennement, pour construire des repères.
  • Aucun objet n’est anodin. Il est important de réfléchir par exemple à la question : “Pourquoi ce jeu, pour ces enfants-là ?” La rigueur des choix et l’esthétisme font partie d’une démarche pédagogique essentielle.
  • Pour aider le bébé à conquérir son autonomie, rien ne doit être laissé au hasard, d’autant plus dans des contextes collectifs où la promiscuité et le groupe sont des facteurs stressants pour le bébé. À nous de veiller à une organisation qui ne soit pas définie par défaut mais élaborée et mise en oeuvre pour le bien-être de chacun.

Déclaration de liens d’intérêts
L’auteur déclare ne pas avoir de liens d’intérêts.

© 2018 Publié par Elsevier Masson SAS

Vous venez de découvir la fiche douces violences de Métiers de la petite enfance de décembre 2018

Je découvre la revue

Venez découvrir également l'ensemble des articles de cette spécialité

Share
Tweet
Share
Share