Benfluorex : le premier bilan !

Le Pr. Yves Juillière, Président de la Société Française de Cardiologie, dresse un premier bilan :

Le benfluorex (Médiator®) a déjà beaucoup fait parler de lui et malheureusement au détriment de nombreux patients ! Les cardiologues non prescripteurs se sont retrouvés au premier rang de cette affaire déplorable du fait de la localisation des complications liées à ce produit : atteintes valvulaires et hypertension artérielle pulmonaire. Depuis maintenant plus de 5 ans, des chiffres circulent sur le nombre de patients atteints et la gravité des lésions, chiffres bien souvent théoriques issus d’extrapolations statistiques. Un Collège d’experts indépendants a été constitué en 2011 sous la responsabilité administrative de l’Office national des indemnisations des accidents médicaux (ONIAM).

Composé de spécialistes en pathologie valvulaire (médecins, cardiologues, chirurgiens) dont une partie est membre de la Société française de cardiologie, ce Collège a mené un double travail d’évaluation des atteintes cardiaques imputables au produit incriminé et des indemnisations qui pouvaient en découler, mais aussi au préalable, d’établissement d’une reconnaissance consensuelle des lésions attribuables au benfluorex. La Société française de cardiologie a apporté son aide à l’ONIAM pour la diffusion des éléments matériels du dossier administratif qui pouvaient permettre aux cardiologues français d’établir les déclarations d’atteintes potentielles de leurs patients ».

Lire l’article gratuitement dans les Archives des Maladies du Cœur et des Vaisseaux Pratique (numéro 243, daté de décembre 2015) :
Expertise des pathologies liées au benfluorex : bilan à mi-parcours du Collège d’experts chargé de se prononcer sur les responsabilités

Share
Tweet
Share
Share