Julien nous parle de son site collaboratif spécial ESI-Wikifsi

Présente toi rapidement : Prénom, âge, année, de quel IFSI tu es.
Je m’appelle Julien Martinez, j’ai 29 ans et je suis de l’IFSI de Chambéry

Quand as-tu lancé ton blog ?

Je l’ai lancé cet été, j’avais du temps, et j’avais depuis 6 mois le projet en tête. Le temps d’organiser ma pensée et c’était parti !

Pourquoi ? Pour qui ?
A la base de la base, dans mon IFSI, avec des collègues, on avait lancé le tutorat, mais ça prenait énormément de temps, et les rencontres étaient courtes, alors je me suis dit “pourquoi ne pas mettre les quizz en ligne, ce serait carrément plus simple ! Ensuite, l’idée à évoluer, et au final, j’ai lancé wikifsi pour diversifier un peu le paysage des sites infirmiers dédiés aux ESI et aux IDE, pour les étudiants infirmiers, pour éveiller leurs curiosité, et pour leurs donner envie de contribuer dans une démarche de partage sans pour autant que ça fasse “premier de la classe”.

Quel est le point fort de ton site ?
Les vignettes, je trouve ça sympa. Ça donne envie de lire l’article derrière, non ? Sinon j’espère qu’il est évolutif dans la forme pour permettre le maximum d’expression.

Ça te prend beaucoup de temps ?
Ça dépend des semaines, quand je n’anime que le Facebook, non, mais quand je remplis le site, oui. Heureusement je suis bien aidé. Après, une infographie ça prend une à deux heure. Un article, ça dépend, mais ça peut prendre 4 heures.

Comment tu choisis les personnes qui participent ? Publient ? Contribuent ?
Je ne les choisis pas : ils se proposent, me proposent un projet. C’est sur la base du volontariat.
Tout le monde est le bienvenu, le concept, c’est que chacun puisse s’exprimer, réfléchir, proposer quelque chose, une recherche, une enquête, un résumé d’article scientifique. Wikifsi, c’est une manière de proposer de la réflexion infirmière en étant sérieux mais décomplexé. T’as pas besoin de faire 10 ans de métier pour analyser certaines choses, avoir un avis sur une manière de faire, etc. C’est comme un incubateur d’idée.
Souvent, je tanne les gens pour des articles, parfois, quand il ont une idée je leur dit “fonce, va y” ils me réponde oui mais je sais pas écrire blabla et je leurs dit “on s’en fout on verra après mais c’est l’idée qui mérite d’être partagée !”.
Après, c’est pas fermé aux étudiant, si des IDE veulent se greffer, pas de soucis moi je suis super client des nouvelles idées.
A terme, ce que j’aurais aimé faire, c’est faire une plateforme plus dans le style réseau social, avec une Time-line, des personnes que tu peux choisir de suivre, des centres d’intérêts etc. Un truc plus démocratique encore.

Comment tu vérifies les informations ? 
On essaye de faire un collège de lecture avant de publier, sinon perso je demande toujours à ce qu’il y ait des sources précises, mais pour les fiches, c’est vrai que c’est plus compliqué. Après c’est sur le principe de la communauté, chacun peut contacter l’auteur et attirer l’attention sur une faute, en tout cas c’est l’esprit que je souhaite donner au site.

Si tu les publies, tu es légalement responsable en cas de fausse information ? 
Non, j’ai inclus un message qui explique que les infos n’engagent que ceux qui les donnent.

Il t’es déjà arrivé des soucis dans ce sens ?
Non, pas encore ! Je préfère éviter !

Quels sont tes projets ? Tu te vois ou dans 2 ans ?
Des projets ? J’en ai une tonne ! Déjà avoir le DE ! Et honorer mon mandat de délégué. On a aussi d’autres projets, sur de la prévention, sur Movember, etc. Sinon, j’ai aussi un gros projet dans les cartons, si ça intéresse un investisseur 😛 de créer une application ! Mais je n’en dirais pas pour l’instant Hahaha !
Dans deux ans, je me vois en réanimation, c’est mon projet pro à l’heure actuelle, et je trouve que ce genre de service c’est une super manière d’apprendre après l’école.

Ta meilleure perle de stage ?
Houla, on va dire que c’était à mon stage chez les sapeurs pompiers, on a du récupérer une personnes SDF connue pour son alcoolisme chronique. Moi du coup j’étais pas habillé comme les sapeurs pompiers, mais avec la tenue réglementaire des stagiaires infirmiers sapeurs pompiers : une combinaison intégrale rouge (comme les pilotes). Déjà j’avais chaud comme jamais mais alors quand la victime m’a vu et que durant tout le trajet, elle m’a dit que j’étais le mec dans “supercopter” … même le brancard a rigolé.

Pour aller plus loin :
www.wikifsi.com
julien.martinez@wikifsi.com
@Martinez_J_ sur twitter
www.facebook.com/wikifsi

Share
Tweet
Share
Share