Anthony nous parle de son IFSI de Belfort-Montbéliard

Présente ton IFSI

IFSI de Belfort-Montbéliard. C’est un IFSI qui est réparti sur 2 sites un à Belfort (90, Territoire de Belfort) et un à Montbéliard (25, Doubs). Les 2 villes, donc les 2 sites sont distant d’une quinzaine de kilomètres environ.

Chacun des 2 sites accueille environ 300 étudiants/élèves (ESI, AS, AVS (Auxiliaires de vie sociale) et d’autres élèves formés (environ 500) dans d’autres formations en continue comme les ASG (Assistants de soins en Gérontologie). Il est prévu une unification des 2 sites en un même IFSI à l’horizon de septembre 2018 si tout vas bien à Montbéliard. L’IFSI change de nom d’ailleurs exit IFSI place à IFMS (Institut de formation aux métiers de la santé) des étudiants kiné vont aussi venir gonfler les rangs des étudiants dès la rentrée 2016.

Je suis donc actuellement étudiant infirmier en seconde année sur le site de Belfort et j’ai été élève aide-soignant (diplômé en 2011) sur le site de Montbéliard il y a quelques années je connais donc bien les 2 sites. Le point fort de l’IFSI de Belfort c’est sa localisation proche du centre-ville et donc des bibliothèques et centres de documentation qu’offre la ville. Le point fort de l’IFSI de Montbéliard c’est qu’il se situe dans l’enceinte même de l’hôpital mais malheureusement se situe assez loin du centre-ville et des commodités de la fac et notamment des centres de documentations. L’IFSI de Belfort ne se situe pas lui géographiquement dans l’enceinte de l’Hôpital mais se situe à 5 minutes de marche.

Quels conseils donnerais-tu à des étudiants en 1ère année ? En 2ème année ?

Les conseils que je pourrais donner sont simples et sont les suivants : travail, travail, travail aussi bien la partie théorie (à l’école, à la maison) que la pratique sur le terrain. Il y a une chose qui me parait important c’est la rigueur car la formation demande beaucoup de travail en autonomie et un investissement personnel important. Ne surtout pas prendre de retard : tout ce qui peut être fait maintenant doit l’être car l’accumulation de retard et terriblement difficile à rattraper quand on voit la quantité de travail qu’impose le référentiel de formation et de plus et l’assimilation des savoirs et amoindrie quand on doit rattraper un retard important tout en continuant d’avancer sur le reste. Le travail demandé est important mais rappelez-vous toujours qu’il est représentatif des responsabilités futures en tant qu’infirmier et que plus vous êtes investi maintenant, pendant votre formation et meilleur vous serez demain en tant que professionnel. Une dernière chose accumuler des savoirs purs est une bonne chose et c’est une nécessité mais vous devez aussi observer votre environnement, comprendre le système de soin, vous informer des avancées législatives, sur les grandes orientations à venir et sur les futurs défis à relever. Vous faites partie d’une communauté celle des soignants, questionnez-vous sur vos pratiques mais aussi les pratiques en général. Soyez curieux de tout et ainsi vous construirai votre identité professionnelle en ayant le maximum d’informations en comprenant l’organisation dans laquelle vous évoluez et vous évoluerai pendant de nombreuses années.

La meilleure qualité d’un infirmier selon toi ?
Difficile de réponse avec 1 seule qualité. Pour faire court le bon infirmier (ère) je crois doit être organisé avec une certaine habileté à gérer le stress du métier occasionné par la profession (surtout pour l’exercice hospitalier). Il doit avoir une capacité d’analyse et des connaissances paramédicales solides. Il doit avoir la passion du métier, doit savoir rester en mode veille sur l’évolution du métier et des techniques, participer activement à la formation de ses pairs et surtout défendre l’intérêt du patient quoi qu’il arrive.

Tu te vois ou dans 10 ans ?
Difficile de répondre à cette question mais je me vois tout de même infirmier en milieu hospitalier dans un service de réanimation ou d’urgence ou de soins intensifs.

Share
Tweet
Share
Share