La vie chez Elsevier :
Ludivine Allagnat

lieuTokyo, Japon

« Ce que j'aime ici, c'est que je ne fais jamais la même chose. J'apprends toujours quelque chose de nouveau. »

Photo de Ludivine Allagnat

Quel est votre rôle pour aider l'entreprise à atteindre ses objectifs ?

Je suis cadre supérieur chez Global Academic Relations et je vis actuellement dans la passionnante ville de Tokyo. Mes principales responsabilités comprennent l'établissement de relations avec les universités, les organismes de financement et les gouvernements au plus haut niveau de gestion, ce qui passe par la création de projets de leadership éclairés comme des conférences, des rapports ou des initiatives de collaboration.

Qu'est-ce qu'Elsevier signifie pour vous en tant qu'entreprise ?

Pour moi, Elsevier est une maison d'édition prospère ayant évolué d'une entreprise de production standard de documents éducatifs à une entreprise d'édition multimédia internationale. Pour moi, l'arc narratif de la transformation de l'entreprise est extrêmement passionnant. Nous avons à la fois une image de stabilité et d'innovation au sein d'un secteur en constante évolution.

Quel est votre plus beau souvenir chez Elsevier ?

Mon plus beau souvenir est également mon plus bel accomplissement. Je travaille ici depuis six ans seulement, mais le premier gros projet sur lequel j'ai travaillé était un rapport sur la situation de la recherche sur les cellules souches. J'ai été impliquée dans tout le processus avec une petite équipe extraordinaire : le contenu, l'examen, les interviews et même la conception et la promotion. Mais ça ne s'est pas arrêté là. Le projet a été lancé en partenariat avec une grande société de presse japonaise et a abouti à une importante conférence nationale à Tokyo où j'ai dû faire une présentation en japonais devant 1 500 personnes ! Je n'ai jamais eu aussi peur de ma vie, mais j'ai réussi à me lancer grâce au soutien de mes collègues.

Qu'est-ce qui vous plait le plus dans le fait de travailler chez Elsevier ?

Ce que j'aime ici, c'est que je ne fais jamais la même chose. J'apprends toujours quelque chose de nouveau, du fait de ne pas être une chercheuse avec des compétences scientifiques ou techniques.  Cette polyvalence est l'un des aspects qui m'a le plus séduite. Je pense aussi que l'environnement de travail est attrayant et stimulant. Étant également maman de deux garçons, l'équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle est un facteur important. Elsevier a conçu un lieu de travail qui me permet de vivre mes deux vies.

Avez-vous une devise ou une philosophie pour qualifier votre vision de la vie ?

La positivité ! Il est important d'avoir une attitude positive, car si vous y réfléchissez bien, vous passez une grande partie de votre journée et de votre semaine au travail. Alors, autant y prendre du plaisir. Bien sûr, il y a des journées moins drôles que d'autres, mais il faut garder cette philosophie en tête et rester positif.

Plus de personnes

Photo de Caroline Jones

Caroline Jones

lieuOxford, Angleterre

Photo de Alicia SoSo

Alicia SoSo

lieuTokyo, Japon

Photo de Justin Mytton

Justin Mytton

lieuRio de Janeiro, Brésil